Partagez|

Le droit chemin [Mission de rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chûnin d'Iwa
avatar
Chûnin d'Iwa
Messages : 16
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 23
Localisation : Québec, Canada

Fiche du Shinobi
Rang: B
DC:

MessageSujet: Le droit chemin [Mission de rang D] Mar 20 Jan - 23:09

Le droit chemin
Solo | Mission de rang D
Six heure... Tu entend ton réveil sonner, comme à chaque matin depuis des années. Ce son, tu l'avais entendu mainte & mainte fois. Pour toi, il signifiait le début de la journée... Souvent, tu n'étais pas d'humeur à te lever à cet heure, mais à chaque fois, tu étais fière de l'avoir fait. Pour le coup, tu tassas tes couvertes de sur ton corps afin de pouvoir t'asseoir sur ton lit, retirant un peu de crasse dans tes oreilles avec ton petit doigt. Après tout, y'avais personne ici ni pour te voir ni pour te réprimander sur tes habitudes hygiéniques. En baillant, tu fermas par instinct ton réveil en le localisant juste par le son. Tu ne le voyait pas, mais tu savais où il était; il n'avait pas bougé depuis des lustres après tout. Cela te prit un certains temps pour t'habiller, mais tu y parviens finalement. Aujourd'hui, normalement, tu es en fonction, si y'a des missions de disponibles, bien entendus. Tu te lève souvent de bonheur pour pouvoir être disponible aussitôt que possible. Et on disait aussi qu'on était plus heureux en se levant de bon matin, tu n'étais pas totalement convaincue par cette histoire, mais pourquoi pas.

Sept heure, tu sors du bureau du Tsuchikage, le dos droit, l'air sérieux. Mais quand la porte se ferme... Tu soupire en affaissant tes épaules, un peu déçue... Tu avais une mission, c'était un fait, mais peut être pas aussi grandiose et excitante que tu ne l'aurai voulut, mais une mission tout de même. Celle-ci ne te permettrait pas de sortir du village ni de voyager... Mais elle avait un bon point. Plusieurs mauvais certes, mais tout de même un bon point. Le lieu où tu devais te rendre n'était pas un de tes favoris... Tu avais plein de mauvais souvenirs rattachés à cet endroit, mais tu te convins d'en faire fi pour aujourd'hui. Cette mission te permettrait de t'exprimer et d'enseigner ton point de vue, c'était tout bénef'.

Huit heure moins quart, devant les portes de l'académie. L'académie... Lieu où tu as passée pas mal de temps de ton enfance à tenter de te démarquer, à combattre les préjugés qu'on t'affublaient, à déchirer les étiquettes qu'on te mettaient. Quand tu avais graduée, tu avais été très heureuse de ne plus avoir à y retourner. Et durant les trois années où tu as été Genin, tu avais également été exemptée de cet endroit. Mais maintenant que tu étais Chuunin... C'était autre chose. Ce sont les gens de ton rang qui enseignent ici, tu es maintenant une figure d'autorité, un modèle à suivre, enfin, ça c'était sur papier. Tu n'approuvais pas l'idée d'un modèle commun, chaque personne à ses propres ambitions, son propre Nindo, et ça ne colle pas toujours avec ce que peux penser un enseignant... Mais l'éducation n'était pas parfaite, tout comme rien ici ne l'était, l'homme étant homme il n'y avait rien de plus normal tout compte fait. Les élèves allaient bientôt rentrer en classe et tu devais occuper la première partie de la journée, un autre Chuunin allait venir prendre la relève juste avant l'heure de manger. Ça ne te convenait pas, mais c'était ton rôle et tu ne pouvais refuser une tâche qu'on te confiait.

Huit heure moins cinq, tu es adossée au tableau, face à la classe dans laquelle quelques élèves ont déjà commencés à prendre place. Tu ne les vois pas, mais tu les sens. Les yeux fermés, concentré, tu as une vision interne de la situation : un petit gamin qui dort au fond à droite, accoté sur le mur, celui-là semblait terriblement manquer d'intérêt pour les cours. Un autre à gauche regardant par la fenêtre; celui-là devait préférer la pratique à la théorie, tu ne pouvais pas le blâmer, c'était aussi ton cas dans le temps. Des jeunes filles qui parlaient à voix basses en riant... Ils ne devaient sûrement pas parler de Jutsu ni de quoi que ce soit en lien avec le métier de Ninja. D'autre semblaient te pointer du doigts en chuchotant... Et toi, dans tout ça, tu restais adossée les bras croisés. Tu n'avais pas hâte de commencer ce cours, vraiment, car la majorité ne semblait pas passionné à la base. On t'avait avertis que c'était un groupe plutôt turbulent... Tu devais t'y attendre. La cloche était sur le point de sonner, tu voisdans le couloir un petit gamin arriver en tentant de se faire discret, de ne pas faire de bruit. Tu ne fais comme si tu n'avais rien remarquée... Il semble détenir un objet dans ses mains... Une arme ? Non, sûrement juste un mauvais coup. Au moment ou il s'apprête à apparaître dans le cadre de porte, tu prend la parole : un ton fort et pas du tout féminin.

Dépêche toi, gamin, à huit heure si t'es pas assis, ça ne s'passera pas très bien pour toi.

D'abord surpris, il balbutie... Il ne s'y attendait définitivement pas. Boudant, il va s'asseoir à sa place juste au moment ou la cloche sonne. Prenant un grand respire... Tu t'avance enfin, ouvrant les yeux et montrant à tous ton regard vide. Cela soulève plusieurs réactions, même une fillette en avant laisse sortir un cris de surprise. Ce n'est pas nouveau, cela en rendait plusieurs mal à l'aise... Tu n'étais pas fait pour le rôle d'enseignant après tout, tu l'assumais.

Bonjour à vous bande de morveux. On m'a dit que vous étiez assez turbulents, du coup, on m'envoie pour calmer tout ça et vous montrer ce que l'ont attend de vous.

On t'avait demandé, si possible, de leurs enseigner l'importance d'être Ninja... Mais c'était assez vaste comme demande, du coup le plus facile était de leur enseigner ce que l'ont attendait d'eux en tant que futur Ninja. Aucun ne répliquât sur le coup, tu avais posée les mains sur le bureau qui était tient temporairement, et ton regard vide les fixait tour à tour... C'était une façon d'imposer le respect, de démontrer que c'est toi qui dirigeait ici. Souriant finalement en voyant que cela avait marché, tu te redresse en refermant tes yeux...

Donc, je me présente, Azusa Ameyuri, Chuunin du village. Et ce matin, ça sera un cours sur la philosophie Ninja !

Quand bien même tu n'aimais pas l'académie ni les étudiants de celle-ci, tu aimais au moins philosopher. C'était le seul bon point de ta mission. Discuter des points de vues de chacun c'était toujours profitable, bien que tu doutes qu'un de ces gamins ai un truc intelligent à dire, ça sera sans doute une discutions à sens unique, de toi à eux. Dans le fond, tu entendis un "Bouuuuuuuuuh, c'nul ! Moi j'veux aller pratiquer dehors !" C'était le gamin qui regardait par la fenêtre tout à l'heure... Ton expression se noircit de façon assez drastique... Et avant que tu puisse répliquer, le retardataire s'empressât d'approuver son copain, cela créant une réaction en chaine et un chaos s'installât rapidement dans la salle de classe. Tu soupiras grandement... Peut être n'avais-tu pas annoncer ça de la bonne façon ? Alors que tu semblais perdre le contrôle des élèves, tu pris un grand respire pour pouvoir mieux crier.

FERMEZ LÀ BANDE DE MORVEUX. UN NINJA SE DOIT D'ÊTRE DISCIPLINÉ VOUS ENTENDEZ ?

C'était vrai qu'en partie. Ce n'était pas une idée que tu prônais; tu suivais les règles bien entendus, et aussi les directives qu'on te donnaient en mission... Mais dans ton monde à toi, un Ninja se devait d'avoir du jugement et de savoir quand prendre des initiatives et quand désobéir. Mais bon, tu ne pouvais quand même pas leurs dire ça, c'était un plan pour qu'ils se rebellent tous. Pour le moment, juste leurs dire d'être disciplinés était suffisant, ils apprendraient à avoir du jugement quand ils auront la capacité de bien juger, c'est à dire totalement pas à cet âge là. En tout cas, tu t'étais montrée convaincante, car il s'étaient tous calmés en quelques secondes. C'était déjà ça de gagné, un point pour toi !

Ça fait pas si longtemps que j'ai quitté les bancs qu'vous occupez vous savez ? Moi aussi j'étais comme vous. J'vous comprend hein, j'sais que c'chiant les cours théoriques. Mais c't'importants faut pas croire ! Peut être que là, ça vous dis rien, mais quand vous y repenserez plus tard à ce qu'on vous à dit, vous allez voir que c'est plein de bon sens tout ça. J'vous d'mande pas d'prendre des notes ou quoi que ce soit, non, juste d'écouter ce que les profs ont à vous dire et d'avoir une opinion sur ce que l'on vous enseigne, réfléchissez, tout simplement.

Aucun commentaire, le silence radio. Tu ne peux voir leurs expressions sur leurs visages, ta vision interne te voilant de tels détails, mais tu les voyaient bien immobiles, sur leurs chaises. L'important, c'était de les marquer, tout simplement.

Comment v'voulez être Ninja si vous ne pouvez pas obéir à votre supérieur ? En mission, il faut suivre les directives, si on fait un faux pas ou qu'on n'accomplit pas notre part du travail, c'est toute l'équipe qui en souffre. Et cela peut même vous couter la vie ou pire encore, celle de vos partenaires... Vous imaginez ce que ça fait, de perdre un équipier ? Et de se dire que c'est de votre faute ? Non vous savez pas, rien du tout ! Mais imaginez juste un instant, ce que ça peut faire de perdre son meilleur ami car on n'a fait qu'à notre tête. Pensez-y deux secondes, pensez-vous pouvoir vivre avec ces remords ?

Encore le silence... Ils sont devenus attentifs. Tu ne connaissais pas la situation que tu venais de décrire, tu avais pour le moment été exemptée de perte humaine en mission. Tu te comptais chanceuse de ce fait, mais tu savais ne pas en être à l'abri. Et même si toi tu avais été chanceuse, tu devais quand même t'arranger pour que ça n'arrive pas à d'autre. Autant tout de suite instaurer cet esprit dans la tête de ces gamins, pour la sécurité de tout le monde, pour la leur comme pour celle du village, car ça sera eux, les Ninja de demain qui défendront Iwa. Tu leur parlais ici de mort, de regrets... Tu t'étais laissée emballer par la situation, c'était peut être un peu trop cru pour eux... ? Avais-tu tenus un discours sur des thèmes un peu trop adultes ? C'était que des gamins quoi... Tu espérais ne pas les avoirs traumatisés ou quoi que ce soit... Mais en même temps, t'avais jamais enseignée, tu étais Chuunin que depuis très peu de temps, on ne t'avait pas montrée comment discipliner des enfants ni comment donner un cours...

Tu eus quelques instants de regrets par la suite, te demandant si tu avais bien parlé ou pas, avant d'entendre un applaudissement en provenance de la porte de classe vienne t'approuver et te rassurer. Tu te retourne vivement; un homme s'y tient, applaudissant. Tu n'avais pas fait attention, trop absorbée par ton discours du moment, et du coup tu ne l'avais pas remarqué... Heureusement, c'était le professeur suivant. Déjà ? Eh bien... C'était rapide la "première partie de la journée", tu aurais cru ça bien plus long !

Bon, c'est l'heure du goûter, vous pouvez disposez.

Ta voix était bien plus calme désormais, beaucoup plus douce aussi. Sur ces mots annonciateurs de pause, les gamins se levèrent un à un en silence, évitant de regarder les autres, fixant leurs pieds pour la majorité, pas le moindres mots de la part de personne et pas de course acharnée pour sortir de la salle comme n'importe qui s'y aurait attendu de la part d'élèves, tu les avaient marqués à ce point ? Sans aucun doute. Tu leurs avaient bien cloués le bec à ceux-là ! Laissant sortir la pression qui s'était accumulée en toi dans ce court temps, tu t'approche de ton compère, te grattant le derrière de la tête.

J'espère ne pas en avoir trop fait... Téhé...


© Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le droit chemin [Mission de rang D]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» Remettre son enfant dans le droit chemin [Cronos]
» La grotte de diamant [ Mission de rang C ]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre Troisième: Le Monde Shinobi :: 土 Tsuchi no Kuni 土 :: Village d'Iwa :: Académie d'Iwa-