Partagez|

[Azusa Ameyuri] The Blind Kunoichi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chûnin d'Iwa
avatar
Chûnin d'Iwa
Messages : 16
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 22
Localisation : Québec, Canada

Fiche du Shinobi
Rang: B
DC:

MessageSujet: [Azusa Ameyuri] The Blind Kunoichi Lun 19 Jan - 17:18




Présentation de Azusa Ameyuri



Informations génériques
♦ Prénom ▬ Azusa
♠ Nom ▬ Ameyuri
♣ Âge ▬ Quinze (15) ans
♥ Sexe ▬ Féminin ♀

→ Village ▬ Iwa no Kuni
→ Rang souhaité ▬ Chuunin (B ?)
→ Affinité ▬ Dôton ( + Futurement Yôton)
→ Spécialité ▬ Kekkai & Ninjutsu
→ Nindô ▬ Prouver que malgré sa cécité, elle peut être une grande Ninja.
Personnage sur l'avatar ▬ Top Bei Fong from Avatar: The Last Airbender

Le récit de ton passé & de ton avenir

Avant toute chose, je ne peux vous parler de cette jeune fille qu’est Azusa, sans d’abords retracer ses origines. Longtemps avant même que l’idée de créer un village naisse dans les pensées des hommes, dans un temps imprécis, mais qui n’est pas trop éloigné. Un homme de petite carrure, mais pas pour le moins puissant et influent, se tenait au sommet d’une colline ravagée et piétinée. Cet endroit entouré de montagnes et de grandes végétations était, il y a encore quelques heures, une place ou il faisait bon vivre, où le calme et la sérénité étaient les mots d’ordre. Pourtant, ce soir-là, il en était tout autrement, le bruit des pleurs et des cris de désespoir avaient pris le dessus sur les cris de rage et d’excitation lancés par les envahisseurs.  L’homme au sommet de la colline était le chef d’un clan de guerrier, le clan Ameyuri, ce clan qui avait pour habitude d’en envahir d’autres, de les combattent dans l’honneur et la gloire, d’en sortir victorieux et de faire des perdants; leurs esclaves. Les victimes de leur mégalomanie ce jour-là était un petit clan tranquille qui vivait en parfaite harmonie avec la nature dans laquelle ils avaient élus domicile et dont le nom fût perdu aux travers des âges. Malheureusement pour eux, cet endroit était dans le territoire plus ou moins bien délimité des terres du clan Ameyuri, terres que le clan s’efforçait de garder d’une main de fer et de soumettre sous son étendard tous les êtres vivants s’y trouvant. Les Ameyuri étaient nombreux, très nombreux et ils n’étaient pas seuls : une cohorte d’esclaves provenant de divers autres clans vaincus et maintenant associés au Ameyuri les accompagnaient et se battaient a leurs côtés, par choix ou par obligation, tout deux étaient de bons motifs pour le chef du clan, Makarov.

Le clan qui subit une défaite cuisante cette nuit était un clan ne comptant pas plus qu’une trentaine de gens, tous sexes et tous âges confondus. Quelques membres de ce clan avaient réussis à créer de profonds liens entre eux et la terre, inutile de préciser que leurs affinités de prédilection pour ceux ayant développés des talents en Ninjutsu était le Dôton, la terre. De par ces liens uniques, certains prodiges issus de cette famille isolée avaient réussis à contrôler cet élément et à utiliser des Jutsu comme nul autre utilisateur ne le pouvait, ils usaient de leurs Jutsu de type Dôton sans aucun Mudras, uniquement avec le mouvements de leurs mains et de leurs bras. Cette rumeur étant vite arrivée aux oreilles du chef actuel des Ameyuri, Makarov, il s’était empressé de mener  un raid ayant pour cibles ces personnes. N’étant pas nécessaire de raconter cette bataille dans les détails, je ne vous communiquerais ici que le résultat : écrasé par le nombre et par la force, le clan qui ne voulait de mal a personne, mais qui a protégé les siens jusqu'à la fin en combattant dignement faiblit, la grande majorité de ces gens perdirent vies mais plusieurs femmes et enfants survécurent et furent fait prisonnier, puis esclaves des Ameyuri.

Les années passèrent et les membres de ce clan qui étaient devenus esclaves mélangèrent leurs sangs à ceux des Ameyuri, mais plusieurs générations durant, aucun enfant produit par cette fusion avec ces gens ne naquît avec la particularité de pouvoir contrôler le Dôton sans mudras. L’attention du clan Ameyuri étant maintenant plus axée sur les guerres avec les autres clans, c’était un temps où les combats faisaient rage partout, où les désaccords étaient inévitables. Mais un jour, alors que tous les espoirs de revoir un jour quelqu’un possédant ce pouvoir étaient oubliés depuis longtemps, le miracle ce produisit enfin : fille d’une descendante métissé de ce clan et d’un père de la lignée des chefs de Ameyuri, Azusa vu le jour de ses grands yeux curieux de la couleur du ciel. Makarov, devenu extrêmement vieux après tant d’années, mais toujours vivant, était heureux de voir que cette soirée macabre n’avais pas été inutile. Durant cette même année, beaucoup de choses se passaient dans le monde. Le plus grand évènement que nous pouvons noter de cette année, fût la création du premier village Ninja : le village caché de la feuille, au pays du feu, union des clans Senju et Uchiha, puis de plusieurs autres clans dignes de mentions. La guerre civile se terminât enfin et de ce fait créât le village caché de la roche au pays de la terre : Iwa no Kuni, dirigé par le clan Ryotenbin en alliance avec plusieurs autre clan dont le clan Ameyuri. Parvenant à réunir encore plus de clans sous le nom des Ryotenbin, l’homme de fer, comme on l’appelait en ces temps, fût nommé Shodaime Tsuchikage et dirigeât sous la valeur de liberté.

Pendant cette courte période de paix, il y eu cependant beaucoup de grabuge. Notamment au niveau des Bijuus qui rodaient en libertés. Et le Yonbi qui s'était prit d'affection pour le pays de la terre effrayait les villageois des environs avec un plaisir malsain. Afin de pouvoir faire de ce Bijuu un argument valable en temps de guerre, le Shodaime Tsuchikage ordonnât qu’on le scelle dans un de ses hommes de confiances, quelqu’un de puissant et d’expérimentés. Ils essayèrent donc de sceller le Yonbi dans cette personne d’âge mur, mais une fois le démon à l’intérieur du corps du Shinobi, il ne pût contrôler tant de puissance et le démon se libérât, tuant ainsi son réceptacle. Sous la forme d’un gorille géant, attaquant avec de la lave, le monstre dévastait plusieurs bâtiments, tuait des centaines d’habitants.  Tous les Shinobi du village y mettant du sien, ils essayèrent de stopper le Bijuu à quatre queues, en vain. Azusa était à l’abri dans une zone du village encore bien éloignés du Bijuu, mais ses parents, étant des Shinobi, étaient partis participer à l’effort de guerre, ce qui leur fût mortels à tous les deux. Une heure plus tard le Bijuu fût de nouveau scellé dans un parchemin.

Le village se remettait de ce désastre et durant ce temps le conseil du village et des gens importants au pays se consultaient, avec l’aide d’informations fournies également des autres villages, ils en vinrent à la conclusion que les Bijuu devaient être scellé dans un corps encore très jeune pour faciliter la synergie entre le Jinchuriki et son démon et ainsi éviter une autre tragédie. Quelques jours durant, les gens influents réfléchissaient au meilleur choix pour l’hôte du  Bijuu qui était en possession du pays de la terre. Ils en vinrent à la conclusion  qu’Azusa serait parfaite pour ce rôle : encore un bébé âgé d’environ deux ans, né avec un don désormais unique et pour le moins puissant, elle faisait également parti d'un clan important. Après en avoir délibéré avec le reste des gens influents du pays, l’accord fût donné afin de sceller le Yonbi à l’intérieur d’Azusa Ameyuri. Durant la cérémonie, toute l’équipe était sous le stresse, tout le monde donnaient le meilleurs d’eux-mêmes. La cérémonie pris un temps qui parût irréaliste a l’équipe de scellement, mais aucunes complications ne survenus au plus grand soulagement de tous. Azusa qui avait été endormis durant l’opération fût réveillée, c’est alors qu’ils virent que les iris de la petite n’étaient plus bleus comme le ciel, mais aussi blancs et vides que la neige. Le démon avait bien été scellé, le corps de la petite ne l’avait pas rejeté alors que le Yonbi cherchait toujours à sortir. Mais même si elle ne connût pas la mort ce jour-là, la cécité fût une malédiction donnée par le démon en elle.

Maintenant le problème du Yonbi réglé, il y en avait d’autres qui avaient été laissés en suspens… Qui aurait la garde et la charge de s’occuper d’Azusa ? Ses deux parents étant mort lors de l’attaque du démon maintenant enfermé dans son petit corps frêle, elle était désormais orpheline. Ces derniers jours elle avait été gardée à l’hôpital, mais cela ne pouvait pas durer indéfiniment. Makarov se sent très concerné et responsable, presque redevable même, puisqu’il est celui qui a scellé le démon en elle. S’il n’avait pas été aussi vieux et plein de responsabilités, il serait probablement devenu son parent comme l’honneur et le devoir l’indiquent… De plus, Azusa est une de ses dernières descendantes directes, ce qui a appuyé sur son sentiment protecteur envers elle… Et Makarov tenait à Azusa comme à la prunelle de ses yeux, encore plus une fois devenu l’hôte du Yonbi. Makarov considèrait Azusa, tout comme il se prédestinait lui-même dans sa jeunesse, une arme; ou plus précisément une future arme pour le clan et le village. De ce fait Makarov tenait à ce qu’Azusa devienne puissante. Mais malgré tous ses sentiments envers ce bébé, Makarov ne pouvais se permettes de jouer la nounou étant donné son piètre temps restant à vivre.

Il y avait au village d’Iwa une vieille dame dont le nom était inconnu des jeunes, elle se fessait appelé « Nounou-chan », car elle prenait soin d’enfants de gens influents au village qui n’avaient pas le temps de s’occuper d’eux vu toute leurs responsabilités. Azusa étant une descendante directe de Makarov, elle remplissait donc les conditions pour que Nounou-chan s’occupe d’elle. C’est donc Nounou-chan qui prit soin d’Azusa à partir de ses deux ans, c’est sous sa tutelle qu’Azusa fût élevée avec d’autres enfants de personnes influentes. Pendant ce temps, beaucoup de choses se passaient au pays de la Terre, mais Azusa était encore trop jeune pour s’en soucier : il est donc inutile d’en parler ici. De part son handicap dur à camoufler, et par son nom de famille imposant, elle eu cependant beaucoup de difficulté à nouer des liens amicaux. Elle était donc souvent isolée du reste des jeunes mais faisait comme si ça ne la dérangeait pas. Alors que, au fond, elle aurait bien aimé pouvoir jouer avec eux... Ça lui donnait cependant plus de temps pour développer sa maîtrise du Chakra. Car bien qu'aveugle, elle développât une technique pour compenser - jusqu'à un certain point - son handicap. De part son lien héréditaire avec la terre, elle commençât à ressentir ce qui l'entourait, à avoir une vision plus ou moins flou dans sa tête de son environnement et des sources de chaleurs environnantes. En se concentrant sur la surface sur laquelle elle se trouvait, elle pouvait donc voir, ou tout du moins ressentir la présence des autres. Il fallait pour cela qu'elle utilise son Chakra. Même si cela ne compensait pas totalement son absence de la vue, cela lui permit d'être un peu plus autonome. Ce qui lui permit de rentrer à l'académie Ninja qui lui était avant proscrite. Démontrant qu'elle pouvait être autonome et compte tenu de sa situation de Jinchuriki, on lui accordât le droit d'être Ninja. Elle apprit donc les base et ainsi à mieux gérer son énergie, et avec le temps sa maîtrise de sa vision interne fût de plus en plus facile à gérer et bien plus précise de par le même fait, bien que lorsqu'elle saute, cette vison s'annule - ne touchant concrètement à aucune surface.

Au fil des années, elle à donc su faire preuve de talent et s'est hissée jusqu'au rang de Chuunin tout récemment.


The way you dress, how you look

Ses yeux sont blancs, clairs et livides telle la première neige de l’année scintillant au soleil, émerveillant le regard de chacune des personnes qui croisent son regard. Ce blanc immaculé plonge ceux qui le regardent, dans des contrés éloignées et enneigées, sans trace d’aucune présence humaine que ce soit. Ses yeux en forme bien ronds sont couronnés de cils courts et distancés, presque invisibles à une certaine distance. Son nez, fin et droit, est exempt de toutes graisses superflues. Ses deux narines, orifices à peine visibles, ne se dilatent que rarement, lorsqu’elle prend de grandes respirations. Ses lèvres quant à elles, sont fines et raffinées. Quand un sourire lui prend, elle découvre ses dents, bien droites, mais un peu jaunies par un manque léger d’entretien buccal. Ses oreilles, petites et timides,  sont intimement collées à son crâne comme des enfants ne voulant pas lâcher la jupe de leur mère. Ses cheveux d’un noir de jais, fins et délicats, sont coiffés de façon à avoir une certaine épaisseur sur les côtés de son visage se courbant vers l’intérieur, donnant ainsi une impression de rondeur. Une longue mèche descend jusqu'à la hauteur de son nez, ce qui la chatouille parfois. Sur le dessus de sa tête se trouve un serre-tête vert et doré pourvu de deux cache-oreilles velus et colorés d’un blanc crémeux.  Sa chevelure n’a jamais été coupée, la laissant longue comme plusieurs personnes de son clan, elle arrive en temps normal au bas de son dos, mais elle a préféré se l’attacher et ainsi créer une sphère imposante sur l’arrière de son crâne, ce qui est moins encombrant à son avis dans son existence en tant que Shinobi. La peau recouvrant son visage rond et à l’air inoffensif est un peu foncée, le résultat de longues expositions au soleil, et exempt de toute formes de maquillage que ce soit, elle a horreur de ces produits qui empiètent sur son confort.

Un cou pas très long, mais rigide surmonte des épaules larges, mais plutôt minces. Accablée d’une petite taille couplée à une poitrine qui ne veut pas se faire trop remarquer, elle a tout d’un garçon manqué : des formes aucunement visibles, que ce soit au niveau du fessier ou des hanches, il n’y avait rien à faire, ses atouts sont presque inexistants. Mais cela la dérange peu, voir pas du tout vu qu’elle est aveugle, être attirante ou pas lui est indifférent. Ce qui compte pour elle n’est pas la grosseur de ses seins, ou la rondeur de ses formes, mais plutôt la résilience de son ventre. Ses abdominaux avaient transpiré longtemps pour atteindre ce niveau de développement avancé, qui surprendrait n’importe qui.  À cet âge, et étant une fille pas très corpulente, avoir de tel abdominaux etait quelque chose de spécial et dont elle est fière. Ses bras, à première vue plutôt fétiches, cachent une force insoupçonnée et bien cachée.  Assez courte sur pattes dirons-nous, ses jambes sont, tout comme ses bras, pas nécessairement imposantes, mais elles sont puissantes et agiles. Une autre particularité bien singulière est qu’elle ne porte aucune chaussure, et cela peut importe la situation. Tous les jours elle se lève, elle passe la journée et cela peut importe les activités prévues, pieds nus, en aucun cas ses pieds ne sont couverts. Il est inutile de préciser que sous ses pieds s’est développé beaucoup de cornes (une accumulation de peaux mortes sous les pieds et les orteils) les durcissant de ce fait. Toute l’étendue de sa peau (Exception faite pour des parties moins découvertes) est d’une couleur terreuse, dû à l’exposition prolongée à la chaleur et au soleil du pays de la terre.

En ce qui concerne les vêtements de la demoiselle, sa préférence va dans les styles amples et confortables, tout comme la majorité du clan qui préfère ce genre d’habits pour leurs  maniabilités en combat. Sans aucune considération pour la beauté ou la classe, elle met ce qui la rend plus à l’aise. En général, elle porte un chandail verdâtre d’une taille plus grande auquel elle a coupé les manches afin qu’ils arrivent un peu au-dessus de ses coudes. Bien entendu, elle ne se promène pas uniquement avec cela, elle ajoute par-dessus cela un vêtement très traditionnel de couleur jaunâtre, sans manches et se repliant sur lui-même au-devant du corps, il est attaché un peu en dessous de l’épaule droite par une ficelle dorée. Retenu par une ceinture noire haute d’au moins quatre ou cinq pouces, le même vêtements jaune continue en avant ainsi qu’en arrière sur plus ou moins deux pieds, laissant voir ses hanches uniquement recouvertes par un pantalon extrêmement ample et souple d’une couleur identique à son chandail et légèrement déchirés a leurs fin. Juste au-dessus des chevilles, un peu en dessous des mollets, elle porte des bracelets assez longs et larges, les bordures dorées mettent en valeur le centre qui est complètement noir, suivis d’un reste de tissu vert. Ces mêmes bracelets se retrouvent également sur les deux poignets de la Kunoichi. Aussi, elle n'aime pas porter le bandeau du village, signe prouvant qu'elle est un Ninja. La raison est qu’elle trouve absurde la règle obligeant à montrer notre appartenance à n’importe qui que l’on croise. Mais quand elle y est obligée, elle porte le symbole du village caché d’Iwa sur sa ceinture.

Le timbre de sa voix n'est pas très féminin.  En effet, le son qui sort de sa bouche est plus grave qu’aiguë, quoi qu’elle n’a pas la voix d’un homme, pas à ce point. Souvent désagréable à entendre, la phonation de sa voix sonne souvent comme si elle se moquait de quelque chose ou de quelqu’un (ce qui est souvent le cas d’ailleurs). Mais elle est quand même capable de parler de manière chaleureuse et agréable quand ça lui plait. Dernier petit détail, Azusa s’est fait récemment tatouée sur le bas de son dos, un Shuriken de la taille d’un pouce, pour démontrer qu'elle sait se battre et qu'elle à la volonté de le faire comme il est de tradition dans son clan. Pour résumer, Azusa ne prend pas vraiment soin de son apparence physique, elle dit que même si elle le ferait, elle ne verrait pas le résultat étant aveugle, cela était donc inutile pour elle de se faire belle.




How you think, how you act

Dotée d'un esprit vif et brillant, elle est infiniment intuitive, atypique dans sa façon de raisonner et dans sa manière d'agir. Originale dans ses idées et dans ses actes, elle est éprise d'humanisme et cherche toujours à en faire plus que demandé. Poussée par des valeurs telles que la liberté, la justice et l'égalité, son esprit de rébellion est très fort. L'idée de défendre de grandes causes la remplit d'un feu ardent tellement puissant que l'air autour d'elle en bouille même ! Prête à tout pour défendre ses idéaux, Azusa usera de son ingéniosité sans pareil pour arriver à ses fins. Astucieuse, elle est également attirée par les choses inusitées et insolite telles que les légendes et les mythes. Préférant de loin le spiritualisme au matérialisme, les grandes questions existentielles font partie intégrante de ses réflexions quotidiennes. Constamment à la recherche d'idées nouvelles et de jamais vu, elle adore partager ses pensées avec autrui. Elle peut paraître quelques fois excentrique, utopique voir inadaptée à la vie de tous les jours et elle en est consciente, mais cela ne lui déplaît pas, au contraire, avoir des idées différentes des autres est une bonne chose de son point de vue. Azusa à des opinions sur tout et n'importe quoi, elle socialise donc beaucoup avec les gens, car elle est capable de s'adapter à la personne avec qui elle discute. Cependant, sa façon de penser et de parler peut quelques fois en irriter plus d'un.

Liberté : aucun mot ne peut mieux décrire cette jeune fille. Ce qu'elle prône le plus est la liberté de suivre son propre chemin et d'avoir ses propres opinions. Elle adore se démarquer, ne pas respecter les conventions et être différente de la majorité. Ici n'est pas dit qu'elle est une criminelle bravant toutes les lois sans aucun scrupule, non loin de là, elle respecte la justice, mais aime bien agir à sa tête. Têtue à en exaspérer plus d'un, quand elle tient une position, elle n'en démord pas facilement et il faut indubitablement avoir la foi pour tenter de la faire changer d'idée. Indépendante dans sa manière d'agir, elle déteste devoir se reposer sur quelqu'un d'autre et préfère l'autosuffisance, alors que, sous cette apparence, Azusa a quand même un fort besoin de reconnaissance. Malgré qu'elle peut paraître dur d'approche aux  premiers abords Azusa est quelqu'un de très sensible et adore discuter avec des nouvelles personnes. Envers de nouvelles rencontres, elle va préférer être directe et tout clarifier dès le début afin d'éviter quelques malentendus. Elle n'a pas peur des grandes foules et ne se gêne pas pour attirer l'attention quand nécessaire, non pas pour faire la bouffonne loin de là, ni pour "faire son intéressante" (de son point de vue) - quoi que certaine personne dirait que c'est uniquement pour se faire remarquer - mais la vraie raison sera souvent qu'elle veut divulguer son point de vue au "ignorants" ou encore pour demander des renseignements sur le chemin à suivre pour aller à tel endroit... Dans ses relations avec les gens qui lui sont proches, elle est quelqu'un de très généreuse : constamment en train d'offrir ses services, son aide ou tout simplement à gâter ses amis en leurs offrants divers cadeaux sans occasions spécifiques. Elle prend à cœur le bonheur d'autrui et est toujours prête à rendre service à ceux dans le besoin sans rien attendre en retour que de la reconnaissance. Mais quand quelqu'un cherche à profiter d'elle, elle ne se leurre pas et prend un malin plaisir à se jouer de lui. Tantôt serviable, tantôt espiègle, Azusa est quelqu'un de très complexe qu'on préfère largement avoir dans notre camp, car quand elle doit se battre, elle fait preuve de beaucoup d'innovation, de sang-froid et n'abandonne pas tant que l'objectif n'est pas atteint.

Quant à ses habitudes, certaines peuvent paraître, pour quelques personnes, pour le moins inhabituelles. Même si elle aime bien la populace et les endroits bondés de vie et d'animation, elle adore également les endroits sereins, calmes & perdus. Autant elle se jette à travers une foule, autant elle reste en solitaire dans un endroit isolé. L'un permet d'affirmer ses opinions, de socialiser et de discuter, l'autre quant à lui, lui permet de respirer un peu, de réfléchir sur autant de questions et de sujet possible qu'il y a de grains de sable au pays du vent. Elle aime bien traîner dans des lieux saugrenus, curieuse de nature, elle cherche à découvrir toujours plus de choses. Les endroits sombres, dégoûtants, répugnants ou même dangereux l'attirent tels les deux pôles d'un aimant. Azusa traîne également dans les lieux éclairés, joviaux et fantaisistes tel des forêts perdues ou des montagnes éloignées qui peuvent receler autant de mystère qu'une grotte sans fond.  Il va sans dire que cette jeune fille tient difficilement en place. Toujours à la recherche de nouveautés et d'aventures, ses missions préférées sont sans équivoque, celles qui lui permettent de voir de nouveaux paysages et rencontrer des cultures différentes. Sa soif de connaissance la pousse à poser bon nombre de questions - dont certaines peuvent être farfelues ou même indécentes. De ce fait, elle est toujours la première à se porter volontaire pour des expériences incertaines. De plus, elle goûte à toutes sortes de nourritures, même si certains aliments peuvent paraître non comestible, cela lui vaut parfois plusieurs maux d'estomac... Par contre, elle fait bien attention à ne pas  ingurgiter de viande, suite à plusieurs événements et de longues réflexions, elle a décidée de suivre un régime végétarien.

En mission ou en combat, quand le danger est omniprésent et que sa vie est menacée, elle garde un esprit logique et ne se laisse pas envahir par la peur. Elle se tient droite, affrontant le danger sans hésitation, mais elle n'est pas téméraire au point de se jeter aux mains de la mort consciemment. Si elle est sûre d'y rester, elle va préférer user d'autre stratagème que la force brute pour arriver à ses fins et éviter une mort certaine. Elle préfère être la personne qui orchestre les opérations et qui décide de la façon dont les autres doivent agir en mission. Malgré son jeune âge, elle adore commander une équipe. Quand elle n'est pas le ''chef'', elle s'obstine facilement avec ceux qui la dirige, mais se plie quand même à leurs directives au final, car elle ne veut pas faire échouer la mission. Cependant, si elle juge nécessaire, elle va prendre des initiatives ou encore enfreindre certaines directives, mais toujours dans le but de faire réussir la mission.



Now I see, what is the real world♦ Pseudo ▬ Wayke
♠ Âge du joueur ▬ 20 ans
♣ Comment avez-vous connus le forum ? ▬ Par un email
♥ Comment trouvez-vous le forum ▬ Je dirais... Qu'il y a beaucoup d'améliorations à faire.
♦ Présence sur le forum ▬ Allez savoir. Je suis souvent devant mon PC. .w.
♠ Votre (vos) personnage(s) préféré(s) dans le manga :  ▬ Rock Lee | Suigetsu Hôzuki


Note de fin

Donc ! Bonjour à vous ! Je voulais faire quelque précisions sur le personnage. Descendante d'un clan oublié, elle est l'unique héritière en ce moment d'un Kekkei spécial en lien avec la terre. Ce Kekkei lui permet en autre d'avoir une vision interne des lieux qui l'entourent au contact d'une surface et aussi de pouvoir utiliser des Jutsu de type Dôton sans aucun mudras, uniquement avec le mouvements de son corps et de ses membres.

Et je fais aussi la demande officielle d'être la Jinchuriki de Yonbi (Qui fait parti intégrante du personnage et de son histoire). INRP, elle n'a pas encore connaissance de cette bête et ne maîtrise donc rien en lien avec ce Bijuu, tout cela sera à développer avec le temps et au fil des RP.

© Wayke




Dernière édition par Azusa Ameyuri le Mer 21 Jan - 3:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur en chef| The Lost Avenger |
avatar
Administrateur en chef
| The Lost Avenger |

Messages : 382
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : In your mind.

Fiche du Shinobi
Rang: S
DC:

MessageSujet: Re: [Azusa Ameyuri] The Blind Kunoichi Mar 20 Jan - 5:25


L'évaluation












× L'heure du jugement est arrivée ♪ ×


Bien le bonjour petite aveugle qui va lire ceci (paradoxale? :A . Bref, voici ton avis rien qu'à toi!

Les +

- Pour le rang demandé, ta fiche est d'une très bonne taille, nous pouvons voir l'effort que tu y as mis ! Et je crois que l'effort mérite d'être récompensé et remarqué ! So, bravo.

- Tu nous mets très bien dans le bain en ce qui concerne ton clan, nous pouvons facilement imaginer le tout, ton long préambule explique d'une excellente manière ce qui se passait ''avant'' ton perso.

- Tu as fait une description physique même si celle-ci n'est pas obligatoire, nous pouvons donc voir que tu sais décrire habilement les choses, bonne initiative !

- Ton codage, j'aime. Original, simple, classe. +1 x)

Les -

- J'ai repéré beaucoup de fautes de français que je crois que tu pourrais éviter facilement par une relecture, voici un paragraphe au hasard afin de t'en montrer quelque unes:

You a écrit:
Le clan qui subit une défaite cuisante cette nuit était un clan ne comptant pas plus qu'une trentaine de gens, tous sexes et tous âges confondus. Quelques membres de ce clan avaient réussis à créer de profonds liens entre eux et la terre, inutile de préciser que leurs affinités de prédilection pour ceux ayant développé(s)Le participe passé du verbe développés, conjugué avec l'auxiliaire avoir, reste invariable si le COD est placé après le verbe ou s'il n'existe pas. des talents en Ninjutsu étaitétaient le sujet étant affinités. Le verbe être doit s'accorder en genre et en personne avec le sujet auquel il se rapporte. le Dôton, la terre. De par ces liens uniques, certains prodiges issus de cette famille isolée avaient réussis (réussi car le COD est après à contrôler cet élément et à utiliser des Jutsu comme nul autre utilisateur ne le pouvait, ils usaient de leurs Jutsu de type Dôton sans aucun Mudras, uniquement avec le mouvements (il y a un seul mouvement, donc pas de S de leurs mains et de leurs bras. Cette rumeur étant vite arrivée aux oreilles du chef actuel des Ameyuri, Makarov, il s'était empressé de mener un raid ayant pour cibles(Le complément du nom cible est au singulier dans l'expression avoir pour cible.) ces personnes. N'étant pas nécessaire de raconter cette bataille dans les détails, je ne vous communiquerais ici que le résultat : écrasé par le nombre et par la force, le clan qui ne voulait de mal a personne, mais qui a protégé les siens jusqu'à la fin en combattant dignement faiblit, la grande majorité de ces gens perdirent vies mais(,) plusieurs femmes et enfants survécurent et furent fait prisonnier, puis esclaves des Ameyuri.

- Ta fiche est excellente, ton histoire également, mais tu ne parles que très peu de toi dans celle-ci, nous ne savons pas grand chose sur ton perso, sur ce qu'elle a fait et tout, voilà un petit point négatif que tu pourras assurément corriger INRP en nous donnant plus d'informations sur sa vie!



Verdict

J'ai pris plaisir à lire ta fiche, malgré le bon nombre d'erreurs que j'ai pu trouver, je crois qu'elle est d'une bonne qualité en plus d'être suivi d'une quantité très respectable ! C'est donc pourquoi je te valide chunnin de Iwa mais de rang B, car je sais que tu peux jouer ce rôle et tu le mérites. Voala, bon rp.

La Suite

Maintenant que tu es validé, tu peux enfin passer à la suite des choses! Voici quelque liens qui te seront des plus utiles pour poursuivre ton aventure parmi nous!

-Avant de partir au combat, tu pourras faire ta fiche technique ICI

-Une fois le tout fait, si tu n'as pas de partenaire avec qui rp, tu peux en faire la demande ICI

-Quand le rp sera terminé, tu pourras le faire corriger et ainsi avoir ton expérience en faisant une demande ICI

-Après cela, si tu veux, tu pourras venir te détendre ICI et ICI

-Finalement, si tu as des questions, ne te gènes pas et viens les poser ICI




Bigboss
©Chk Marvel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Azusa Ameyuri] The Blind Kunoichi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» règles floues sur le nob qui dirige les blind'boyz
» Les Blind'boyz: un gadget ?
» Blind Test [Nouveau Jeu]
» Blind-Test du forum - Thématique "Chansons pourries"
» La kunoichi solitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre Deuxième: Avant de Partir à l'Aventure :: Les Présentations des Membres :: Iwa-