Partagez|

Problèmes en perspective || Ft Ageha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shodaime Kazekage
avatar
Shodaime Kazekage
Messages : 3
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Problèmes en perspective || Ft Ageha Lun 23 Fév - 21:59


- « C’est problématique… »

- « Nfufufu ! Devrais-je lancer des recherches et le tuer moi-même ? »

- « Matabei !! »


J’eus un rire déplacé. Ma phrase avait affolé mon Daimyo qui présentait une mine inquiète, effarée même. Puis il se rendit rapidement compte que je plaisantais, avant de se replonger dans la lecture du gros parchemin qu’il tenait dans ses mains. Nous étions dans mon bureau et l’homme était assis à ma place, concentré sur sa lecture du rapport tout frais qui venait d’arriver de nos services d’espionnages. Une nouvelle un peu inquiétante : Celle de l’existence d’un fils de son défunt frère. Son neveu donc. Le légitime Daimyo. Une épine sous le pied de Kyoshi qui pourtant prônait la paix, le dialogue et les tous les autres concepts s’y apparentant. J’étais pas foncièrement contre ses idéaux, puisque j’avais accepté d’être le premier dirigeant de Suna, mais je n’avais pas vraiment de scrupules à balayer tout ce qui pouvait nuire à ladite paix que nous avions instaurés dans ce pays, dans ce village en particulier. J’avais donc plaisanté en lui demandant si je pouvais tuer ce neveu, source future de problèmes, mais je n’étais pas fermé à l’idée. Qu’on soit clair, je n’étais pas un homme cruel. Mais un guide qui pensait au bien du plus grand nombre.

- « Personne ne peut encore prouver que c’est son fils. Pas de conclusions ni de décisions hâtives ! »

Son ton était ferme, mais le timbre de sa voix trahissait tout de même une certaine inquiétude. Comment gérer cette affaire si les informations étaient avérées ? Bonne question. Pendant qu’il était en train de cogiter, moi je m’allumais une cigarette. L’affaire tenait plus de son cul que du mien. Bon… Je l’appréciais beaucoup après, mais je ne voyais pas quoi dire d’autre, à part énoncer la seule solution, toute évidente, qui se présentait à nous : Envoyer des espions qualifiés au pays de la rivière, là même où se trouvait son potentiel neveu, histoire de confirmer le renseignement. Situation bien ennuyante. Kyoshi finit par poser le parchemin sur la table, y posa ses coudes, tout en se prenant la tête dans les mains. Faut dire que c’était bien la première fois que je le voyais ainsi, quand bien même nous n’étions pas nombreux dans mon bureau. D’ailleurs, c’est d’un geste de la main que je vidai les quelques informateurs. J’allais les rappeler plus tard et les donner des directives. Lorsqu’ils furent partis, il ne resta plus que quatre personnes : Le Daimyo, son vieux chancelier, mon bras droit et moi. Le chancelier, quant à lui, restait muet, mais avec un drôle de tronche.

- « Quoi encore le vieux ? Tu vas pas te mettre à grincher à cause d’une cigarette, hein ? »

Qu’on me dise que je suis un bâtard, mais je m’en fous. Ce mec, ce chancelier, je ne l’aimais pas et je ne m’en cachais pas. Kyoshi eut un soupir de son côté et me lança un regard réprobateur. Je haussai mes épaules en continuant de fumer -On était dans mon bureau quand même et je prenais donc mes aises, Daimyo ou pas-, les bras croisés sur mon torse et toujours adossé à un mur de la pièce. Le chancelier ne broncha toujours pas, mais dirigea son mauvais regard pendant un instant vers Ageha. Là, je me retins de lui balancer des piques, parce que sa misogynie légendaire, elle m’exaspérait vraiment ! Néanmoins, le boss était présent, ce qui m’obligeait à la fermer. Masafume lui-même n’oserait pas essayer de congédier ma sœur. Il finit donc par se racler la gorge pendant un temps et proposa de réunir le conseil pour leur exposer le problème. Une mauvaise idée à mon sens quand on savait que dans ce même conseil, il y avait la sorcière, Himeda Ran, qui n’hésiterait pas à profiter de cette situation pour nous mettre des bâtons dans les roues, voire sauver et instrumentaliser le potentiel neveu dans le futur lointain. Tu parles d’une bonne idée !

- « Et toi Ageha ? Qu’en penses-tu ? »

Héééé ! J’eus alors un sourire amusé. Le Daimyo lui-même qui demandait conseil à mon bras droit. Si ce n’était pas la preuve qu’il avait de l’estime pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Élite de Suna
avatar
Élite de Suna
Messages : 16
Date d'inscription : 01/02/2015
Localisation : Suna

Fiche du Shinobi
Rang: Elite (A+)
DC:

MessageSujet: Re: Problèmes en perspective || Ft Ageha Mar 24 Fév - 17:16


Je ne savais pas trop quoi penser. Ce genre de réunion, ce n'était pas mon truc. J'étais déjà assez occupée comme ça, entre l'hosto, le clan et mes propres missions.
- « Je pense que Matabei devrait savoir que fumer en présence d'une médic-nin est une mauvaise idée, d'autant plus quand la médic-nin est sa très chère sœur.. » fis-je en fronçant le nez à l'odeur de sa cigarette. C'était une très mauvaise habitude, encore plus à l'intérieur d'une pièce fermée. Du coup, j'ouvris la fenêtre à côté de moi et tant pis si ça gênait. Le tabagisme passif, merci, mais pas pour moi.

- « Je pense surtout qu'il y a quelque chose de louche dans cette histoire. Le môme a minimum 6 ans, et ce n'est que maintenant qu'on apprend son existence. Bon, je peux comprendre que s'il est né au moment de la mort de son soit-disant père, sa famille se soit inquiétée du traitement qu'on leur réserverait. Sauf qu'au fil du temps... La politique posée par feu-ton père, Kyoshi-san, n'a jamais été cruelle, et pas plus que la tienne.» Je n'avais jamais pu être aussi à l'aise avec mon Daimyo que Matabei. Il avait pu devenir mon beau-frère... mais « juste » mon beau-frère. Il n'était pas mon ami, et n'avait pas vocation à le devenir. Enfin, je crois. Lui-même n'avait jamais été très intéressé par ma vie.Il m'avait demandé mon avis, mais je n'y voyais rien de plus qu'un chef consultant un de ses meilleurs appuis. Les Asasuisei n'étaient pas forcément les meilleurs – chose que je réfutais pourtant – mais nous étions les plus loyaux. « Du coup, pourquoi faire en sorte qu'on n'entende parler de lui que maintenant ? Parce que clairement, ces rumeurs, c'est voulu... »

Je marchais de long en large devant le bureau, cherchant à rassembler toutes mes idées selon un flot continu qui s'enchaînait.
- « Qui est sa mère ? Est-elle mariée à Naoshi ? Si l'enfant est né hors mariage, il est de facto un bâtard. Chez les ninjas, ça n'a aucune importance, mais pour les civils, oui. Les droits de Kyoshi ne sont pas si contestables devant un bâtard. J'aurais donc tendance à penser que vivant ou rumeur, tout cela n'est qu'un vaste enfumage destiné à déstabiliser le Pays du Vent et Suna. Faire des troubles internes. Nous diviser. Et qui a intérêt à ce que nous soyons en train de nous déchirer ? Pff, la liste est longue. »

Masafume hochait de la tête, et cela me rassurait. Je n'étais pas en train de me ridiculiser.
- « En fait, ce qui m'inquiète le plus... L'enfant... quelque soit son âge. Qui l'a extradé du Pays du Vent ? Qui l'a élevé pendant toutes ses années à l'abri de TOUS les espions de TOUS les Pays ? Ça sent la protection ninja, à plein nez. Ce qui veut dire... des ninjas de Suna. Et donc, on n'est pas si loin d'une tentative de renversement... » Ce qui voulait dire la guerre, forcément. Et je n'étais pas enchantée à cette idée. « Voilà ce que je pense. 60% de chance d'enfumage, 40% de rebellion interne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Problèmes en perspective || Ft Ageha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» Haiti-perspective:Gérard est revenu pour de bon
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Comment résoudre des problèmes
» Les problèmes n’arrivent jamais seuls [PV Ma maitresse N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre Troisième: Le Monde Shinobi :: 風 Kaze no Kuni 風 :: Village de Suna :: Dôme du Kazekage-