Partagez|

Un épéiste déchu(terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chûnin de Kiri
avatar
Chûnin de Kiri
Messages : 1
Date d'inscription : 23/02/2015

MessageSujet: Un épéiste déchu(terminé) Lun 23 Fév - 1:06



"Votre Nom"



١ NOM :

PRÉNOM : Kotsumaru

SURNOM : L'épéiste de la lune noire pour le pays du fer et le forgeron pour le reste.

AGE : 26 ans

SEXE : Masculin

VILLAGE : Kiri, anciennement pays du fer

Rang Souhaité : Nous verrons ^^

NINDÔ : la loyauté avant tout
AFFINITÉ : aucune

SPÉCIALITÉ : Kenjutsu









Mental



-La lois et le chaos

Kotsumaru est mitigé sur ce concept. Sachant que les nobles sont presque intouchables, il croit que ce système qui s'appelle ''Lois'' n'est qu'un prétexte pour mettre les gens en cage et asseoir son pouvoir sur des innocents qui ne peuvent faire autrement que d'obéir à ce dit pouvoir. Cependant, il sait très bien que sans lois, l'anarchie régnerait, chose qui serait dix fois pire. L'idée d'avoir un monde sans lois est impensable, sachant que les pires individus de la planète n'attendent que ça pour regarder le monde en train de brûler.


-Le bien et le mal, la justice et le juste

Tout enfant vous dira que faire le bien est mieux que le mal, mais...qu'est-ce que le bien? Le jeune samouraï se le demande. Après tout, faire le bien n'est pas toujours faire ce qui est juste et vice-versa. Surtout que dans le monde des ninjas, certaines situations méritent qu'on s'y penche pour se poser quelque questions, comme par exemple: Obéir aux ordres et tuer injustement des civils soupçonnés de préparer une révolte, ou désobéir et les laisser partir, pensant qu'ils sont innocents? Devrait-t-on tuer un criminel de bas rang de sang-froid au lieux de simplement l'arrêter, sachant qu'il pourra très bien recommencer ses méfaits? Devrait-t-on penser à repêcher des enfants sur le bateau d'une puissance ennemie ou le couler et les laisser eux aussi à la merci de l'océan alors qu'ils n'ont rien fait?.... Toutes ces situations ont sûrement été vécues par un juunin, voire même un chuunin un jour ou l'autre et Kotsumaru se demande très franchement quel choix il fera lorsque ce sera son tour de prendre une décision de ce genre.

En gros, Kotsumaru essaie de suivre son instinct pour faire le choix le plus éclairé possible. Il ne doute pas des enseignements qu'il a reçut en tant que samouraï, mais il refuse d'obéir aveuglément à un seigneur qui ne veut l'utiliser que pour ses propres ambitions....surtout si elles sont maléfiques en plus.
Cependant, soyez sûrs d'une chose: ce Samouraï est du bon côté de la justice et ne tolèrerait aucun acte infâme de la part de ses collègues, voire même de ses supérieurs. Bien qu'il ne croit pas en la pragmatique justice absolue du pays du fer, il essaie tout de même de faire son possible pour  protéger ceux qui ne peuvent le faire par eux-même et châtier ceux qui menacent la vie de ces mêmes gens.




~Ses moeurs~




-Ce qu'il aime et déteste manger

Kotsumaru est sûrement un pêcheur dans l'âme, car ce bougre peut manger à peu près n'importe quel fruit de mer, tant que c'est cuit. Poissons, calmars, pétoncle et j'en passe. Cependant, celui-ci raffole d'un poisson en particulier...enfin, si tant est qu'on peut encore appeler ça un poisson. Il s'agit de l,anguille électrique. Cette espèce de créature bizarre et potentiellement dangereuse vit dans les eaux avoisinant le village caché de la brume, dans le pays de l'eau. Kotsu  tomba amoureux de sa viande dès la première bouchée. Il faut dire qu'attrape cette chose lui a fait tout un choc, dans tous les sens du terme.

En contrepartie, il déteste la viande de volaille, que ce soit du poulet, du canard, du faisan ou peu importe, il n'en mangerait pas, même si sa vie était en jeu. Le goût sec de cette viande le fait grimacer et quiconque osera le forcer à ingérer cette horreur se verra récompensé d'un bon coup de poing sur la tronche.

-Ses habitudes en dehors du cadre de son devoir militaire

Il faut dire que Kotsu' est un jeune homme cultivé et il ne manque pas une occasion pour parfaire sa culture générale, qu'il soit en mission ou bien en permission. Tous les moyens sont bons, que ce soit par la lecture ou même en parlant un peu avec des juunins, le jeune homme pense qu'il peut s'améliorer tous les jours, que ce soit au niveau mental ou physique. D'ailleurs, celui-ci s'entraîne à tous les jours, parfois en solitaire, parfois en groupe.

Cependant, en dehors de tout ça, l'épéiste a une étrange manie: Il s'exerce parfois à parler devant un miroir. Pourquoi fait-il ça? Par-ce qu'il sait que pour mener des hommes, ça prend du charisme et du magnétisme; Deux qualités qu'il ne pense pas vraiment posséder. N'étant pas très à l'aise à diriger non plus, il sait qu'il doit donc trouver un autre moyen pour se montrer convainquant. Après tout, les épéistes ont parfois le rôle de commandant, non?










 










Histoire


Cette histoire tragique commence dans le pays du fer. Tout commence bien, pourtant, car celui qui se nomme le guerrier de la lune noire est né sous la protection d'un clan de samouraïs qui jouissait d'une position particulière: Ce clan formait la garde rapprochée du Shogun. Vous saurez donc qu'ils adhèrent à la lois comme une religion et qu'ils ne sont jamais en désaccord avec leur seigneur sur quelque point que ce soit. La discipline, la loyauté et la rigueur faisaient la fierté de cette famille traditionnelle qui était quelque peu enviée par les autres clans, mais le respect passait avant la jalousie. Kotsumaru était tout comme sa famille et aspirait à devenir l'un des garde du corps personnel du seigneur du fer. Son entraînement au sabre commença alors qu'il était à peine âgé de six ans. N'ayant pas vraiment eut d'enfance,  Kotsumaru se retrouva bien vite séparé de ses amis d'enfance pour rapidement devenir l'apprentie d'un samouraî plus expérimenté venant d'un autre clan qui lui, était chargé de faire respecter la lois et protéger les civils.

Franchement, ces stupides marchands devraient apprendre à se défendre au lieux de devoir lui faire perdre son temps à devoir les défendre. C'est vrai quoi, ce ne sont que quelque loups, de vulgaires bêtes sauvages. Pourquoi je dis ça? Par-ce que Kotsumaru a reçut une mission, celle de débarrasser les gens d'une meute de loups pas gentils qui terrorisent le voisinage. Donc, encore une fois, il fallait se lever de bonne heure, enfiler l'équipement, le masque et les armes pour ensuite s'en aller vers la porte du village. Cette journée aurait été parfaite pour l'entraînement car le soleil était légèrement caché par les nuages et un léger vent réduisait la chaleur de l'été. Franchement, quelle plaie...Bref, le jeune samouraï maudissait la vie en se rendant à destination. Les samouraïs déjà présents à la porte lui ouvrirent, sachant déjà pourquoi il était venu. L'air maussade dans son visage y était aussi pour quelque chose.

Lorsqu'il passa les portes, le jeune homme se dirigea rapidement vers le lieux le plus terrifiant des environs: La caverne de ces maudites bêtes canines. À l'intérieur, il faisait aussi noir que dans...bah dans le noir. Pour plus se sûreté, il alluma une torche. Son maître temporaire le suivait à distance, en silence. Le duo continuèrent d'avancer pour finalement aboutir dans ce qui ressemblait à une petite oasis. De l'eau, du sable et quelque palmiers semblaient pousser à cet endroit. La luminosité du soleil semblaient percer à travers les trous de la grotte et finalement, on pouvait y voir les loups. Il devait y en avoir au moins une douzaine. Ceux-ci ne semblaient pas tout à fait content de les voir ici.

Sans attendre, Oboro, celui qui accompagnait son élève fonça sur l'un des loups et l'empala sur son épée sacrée pour finalement l'encastrer dans le mur. Trois loups se jetèrent sur le guerrier et les autres commencèrent à avancer vers son apprentie qui dégainait déjà pour se défendre au péril de sa vie.

-Je vous attends, sales bêtes!

Au moins six des coups de sabres touchèrent leurs cibles et les loups  blessés semblaient vachement amochés. Les trois qui restaient réussirent à esquiver et l'un d'eux entailla vicieusement la main du jeune samouraï d'une morsure. Les deux autres commencèrent à le mordre au niveau des pieds. Pour ce qui est d'Oboro, son armure d'écailles épaisses furent à peine égratignées et quelque coups de sabre furent tout à fait suffisants pour se débarrasser de ses ennemis. Voyant que son adversaire était en difficulté, il chargea et envoya valser les deux loups qui mordaient les jambes de son apprentie pendant que lui, s'affaira à se débarrasser du dernier qui l'avait blessé à la main. Celui-ci lui sauta dessus et tenta de lui broyer la gorge, mais un coup de Katana  dans l'oeil l'envoya à la mort. Une heure plus tard,  Kotsumaru avait envoyé son rapport, reçut sa récompense et à présent,il était chez lui à lire une bande dessinée. Il faut dire que sa mère a faillit tomber dans les pommes quand elle vit son fils pleins de sang.

Les années passèrent et notre épéiste réussit à acquérir assez de respect pour enfin avoir l'honneur de voir le shogun, chose que très peu de guerriers avaient réussit à accomplir, surtout à son âge. Cependant, une chose que personne n'aurait jamais anticipé arriva. Ayant maintenant comme fonction de garder le palais, le nouveau garde est tombé sur la fille du Shogun par pur hasard...et celui-ci en tomba rapidement amoureux. Charmée par le guerrier, la jeune fille accepta rapidement de le revoir et de fil en aiguille, les deux développèrent un lien, un lien malheureusement interdit. La caste de la protégée de  Kotsumaru ne pouvait malheureusement se mélanger avec celles qui n'étaient pas nobles. Cependant, l'amour qui les unissait était trop forte et comme le destin est cruel, leur relation fut découverte. La honte fut jetée sur le shogun qui n'eut d'autre choix que d'exiler le jeune insolent. Sa famille le déshérita, le traitant désormais comme un rônin. Le coeur brisé, la fille du shogun décida de s'enlever la vie après avoir apprit qu'elle serait mariée à un vieux noble du pays de la terre.


La mort de la princesse poussa alors  Kotsumaru à la folie qui fit alors un pacte avec le démon pour pouvoir ravoir sa dulcinée. Malheureusement, il fut dupé. Sa dulcinée lui fut redonnée, de par des agissements particulièrement macabres, mais...ce n'était pas elle. C'était une chimère. une illusion.Cette chose portait une faux et elle n'avait pour but que de récupérer l'âme de celui qui l'avait invoqué de par son désespoir. Il n'eut d'autre choix que de la tuer au cours d'un violent combat. Cependant, les sacrifices et les rituels nécessaires à l'apparition de cette chose fit de lui un criminel activement recherché dans tout le pays. Il se sauva du pays du fer en jurant de se venger de ce pays maudit et de sa famille, qu'il considère maintenant comme des vermines fanatiques.


Plusieurs mois ont passé, et  Kotsumaru se croyait en sécurité...jusqu'à ce qu'il tombe sur l'un des plus puissants généraux de l'armée de son ancien seigneur. Cet homme là n'avait pas peur de mourir et cherchait activement  Kotsumaru pour lui donner la mort qu'il mérite, selon lui. Encore une fois,  Kotsumaru s'est retrouvé devant un adversaire puissant et un combat comme celui-là, c'était trop pour lui, même avec ses talents à l'épée. Il fut donc laissé pour mort, mais les puissances auxquelles il avait prêté allégeance contre son gré lui laissèrent une chance. Cependant, son image s'en retrouva changée à jamais, car une armure macabre se matérialisa sur son corps, le forçant à montrer sa véritable nature...De plus, ayant maudit son âme,  Kotsumaru développa un chakra noir, ainsi qu'une capacité spéciale associée au fer: Le Kinton. Cependant, attendez, l'aventure de cet homme ne s'arrête pas là. Le chakra noir du Ronin attira à lui une entité monstrueuse et bien plus forte que lui: Hashibi, le bijuu à huit queues. Celui-ci ne l'attaqua pas, mais lui proposa quelque chose pour améliorer le sort de son interlocuteur et le sien, en même temps. Fort intrigué,  Kotsumaru écouta longuement la proposition du démon. Celui-ci voulait fusionner temporairement avec le Ronin pour lui prêter sa puissance. En échange,  Kotsumaru se devait de devenir le nouveau héros du village caché de la brume pour améliorer le sort de ce pays en déclin. Ne comprenant pas pourquoi il devrait prêter serment à une nation alors qu'il vient d'en trahir une autre, le Ronin fut dur à convaincre, mais Hashibi lui jura de purifier son chakra noir qui le rongeait, ce qui fit accepter l'épéiste.

Le combat

Kotsumaru arriva au village caché, l'ayant découvert grâce à son allié. le triste spectacle qui s'offrait à lui était dur à regarder. La pauvreté ainsi que la misère semblait presque partout parmi les civils. Pour ce qui était des ninjas...beaucoup semblaient vivre dans l'horreur, incapable de comprendre comment changer les choses. D'autres étaient indignés de la façon dont le Kage actuel régissait les choses et plusieurs aimeraient le voir tomber, signe qu'une guerre civile allait bientôt éclater s'il ne faisait rien. Maraudant par-ci et par là, le Ronin s'afficha rapidement comme celui qui allait sortir le pays de sa torpeur en débarrassant les gens du mal qui le rongeait et même de la noblesse, s'il le fallait. Il obtint donc rapidement un soutient important de la part des citoyens qui propagèrent la nouvelle.

Évidement, sachant que n'importe quelle nouvelle se répand telle une traînée de poudre en ces lieux, le mizukage en personne eut vent de ce qui se passait, qu'un jeune homme avec une épée se promenait en scandant qu'il allait devenir un héros. Vraiment? Un héros? Tout ceci semblait bien étrange et Kotsumaru eut rapidement une audience avec le Kage. Celui-ci voulait bien accepter de le recevoir dans son village, mais il lui fallait prouver sa valeur, ce que le samouraï comptait faire, de toute manière. Selon son interlocuteur, une firme de mercenaires maléfiques se terraient dans la forêt avoisinant le village. Il fallait s'en débarrasser, mais n'ayant pas assez d'effectif, il ne pouvait prendre les choses en main, trop occupé à mater une possible guerre civile. Kotsumaru accepta sans hésiter et prit la direction de la dite forêt.

Le combat qui opposerait les bandits et l'épéiste  était annoncé et la nouvelle vint rapidement aux oreilles de la future victime qui détacha rapidement un groupe de sbires pour vaincre la menace. Les pas gentils trouvèrent leur ennemi dans une clairière et attaquèrent...sans succès. Le samourï n'était pas né de la dernière pluie et ces malapris n'étaient rien pour lui. Le futur héros brisait les armes et les os des attaquants avec une facilité surprenante. Bien sûr, ce phénomène était attribué à Hashibi.Finalement,  fatigué de combattre tous ces crétins qui travaillaient pour un lâche, Kotsumaru alla lui-même chercher son adversaire

N'ayant pas le choix, le seigneur du crime choisit de se battre.  Silencieux,  Kotsumaru ne répondit à aucune des questions de son adversaire. Celui-ci disait qu'il ne le connaissait pas et qu'il n'avait rien à faire dans ce pays. C'était vrai, mais ça, ce n'était qu'un détail parmis tant d'autres. Le combat commença et dès lors, l'épéiste dominait facilement son adversaire grâce à sa force exceptionnelle que lui procurait Hashibi. Oh bien sûr, son adversaire savait se battre, car ses techniques de Jutsus doton et fuuton étaient impressionnants, mais malheureusement, son art ninja se fit  écraser par l'acier implacable qde son adversaire. Finalement, après plus de trois heures de combat intenses, l'adversaire de  Kotsumaru gisait enfin par terre. Le vainqueur retourna au village, sans se retourner.

Ayant été accepté au sein du village, Kotsumaru se fixa un nouvel objectif: devenir un épéiste de Kiri. Comme vous le savez, les épéistes légendaires de ce villages sont respectés et presque vénéré. L'origine des armes mystiques de ce villages sont aussi mystérieuses que celles du sage des six chemins. Personne ne semble savoir d'ou elles viennent. Ces épées deviendront le sujet d'une  passion dévorante pour le samourï. Le jeune homme voulait être forgeron au lieux d'être un ninja, car il n'y comprenait absolument rien, bien qu'il maîtrisait très bien les bases et qu'il avait le potentiel. Il se mit en tête de maîtriser son affinité de base pour pouvoir essayer des procédés complètement étrangers à la traditions de forgeron. Lui, ce qu'il voulait, c'était d'imprégner les armes avec un élément, et ainsi, l'utiliser à volonté, ce qui donnerait de puissants avantages en combat. À son grand désarroi, ses premières tentatives furent une longues séries d'échecs. Cependant, il n'avait pas envie d'abandonner. Pour changer d'air, il continua son entraînement ninja( bien qu'à contre-coeur) jusqu'à ce qu'il devienne un Chuunin accomplie. Pourquoi un chuunin, me demanderez-vous? La raison était simple: Même si Kotsumaru était un épéiste redoutable, son niveau de connaissance en jutsu était celui d'un genin, à l'époque. Bref, il acquit de nouvelles connaissances, des nouvelles techniques et surtout, une expérience bien meilleure que dans ses débuts en tant que Genin. Pendant son entraînement ninja, il avait complètement mit ses aptitudes à forger de côté pour se concentrer sur une chose à la fois. On peut dire que cette pratique a porté ses fruits. Cependant, Kotsumaru se sentait incomplet malgré son succès. Il croyait qu'il pouvait faire bien mieux que ce qu'il a accomplie juqu'à présent. Ceux de son village ne semblaient pas l'encourager à pratiquer son art étrange, c'est pourquoi le jeune samouraï décida de commencer à étudier les sceaux que portaient les jinchuurikis(Lui y compris). Son rêve le plus fou serait d'enduire les armes légendaires de chakra de Bijuu, une chose impensable, mais certainement pas impossible.












١ PSEUDO :
١ AGE DU JOUEUR :
١ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
١ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ?
١ PRÉSENCE SUR LE FORUM :
١ Votre (vos) personnage(s) préféré(s) dans le manga :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur en chef| The Lost Avenger |
avatar
Administrateur en chef
| The Lost Avenger |

Messages : 382
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : In your mind.

Fiche du Shinobi
Rang: S
DC:

MessageSujet: Re: Un épéiste déchu(terminé) Lun 23 Fév - 2:11


L'évaluation












× L'heure du jugement est arrivée ♪ ×


Bienvenue sur le forum misteur sam'rai.

Les +

- Le fait de faire un samouraï est plutôt original, je crois que nous en n'avons pas sur le forum, j'apprécie !

- Ta fiche est d'une bonne longueur pour le rang que tu demandes, une histoire bien développée, bravo !

Les -

- Niveau français, c'pas catastrophique, mais tu fais beaucoup d'erreurs de pluriel, tentes d'être plus attentif sur ce point !

- Tu m'avoues toi-même avoir bâclé ton mental, tu aurais donc pu faire mieux, petit malus.

Verdict

Bon, je ne me suis pas attardé à faire un avis énorme au vu du rang que tu demandes, ta fiche est bien et me satisfait concernant ta demande, je te valide donc chunnin de Kiri! Cependant, pour Hachibi, je vais me voir obliger de refuser, c'est un pouvoir énorme et la justification de ton obtention est minime, il est attiré par toi et bim, vous êtes poto, c'est un peu simple pour moi concernant un bijuu aussi énorme et coriace que lui. Tu peux donc faire comme s'il n'avait pas été en toi. Cependant, rien n'empêchera de le capturer inrp, lui ou un autre bijuu! Aller, je te souhaite un bon jeu!


La Suite

Maintenant que tu es validé, tu peux enfin passer à la suite des choses! Voici quelque liens qui te seront des plus utiles pour poursuivre ton aventure parmi nous!

-Avant de partir au combat, tu pourras faire ta fiche technique ICI

-Une fois le tout fait, si tu n'as pas de partenaire avec qui rp, tu peux en faire la demande ICI

-Quand le rp sera terminé, tu pourras le faire corriger et ainsi avoir ton expérience en faisant une demande ICI

-Après cela, si tu veux, tu pourras venir te détendre ICI et ICI

-Finalement, si tu as des questions, ne te gènes pas et viens les poser ICI




Bigboss

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un épéiste déchu(terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre Deuxième: Avant de Partir à l'Aventure :: Les Présentations des Membres :: Kiri-