Partagez|

Hyuga Junpeï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Chûnin de Konoha
avatar
Chûnin de Konoha
Messages : 20
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Hyuga Junpeï Ven 13 Fév - 13:33



"Hyuga Junpei"



١ NOM : Hyuga

PRÉNOM : Junpeï

SURNOM : L'altruiste

AGE : 24

SEXE : Masculin

VILLAGE :Konohagakure

Rang Souhaité : Je n'ai pas RP depuis 3 ans je vous laisse la liberté de le désigner pour moi

NINDÔ : "Permettre aux clans des Hyuga d'obtenir une place dans l'élite"
AFFINITÉ : //

SPÉCIALITÉ :KG du clan Hyuga









Mental



Présentation Hyuga Junpei

Hyuga Junpei est l'archétype de l'humain moderne. Simple de prime abord avec une ambition saine et naturelle qui ne laisse rien présager de spécial. Mais comme la plupart des gens aujourd'hui, Junpei est en fait rongé par diverses envies, besoins et rêves qu'il souhaite réaliser et qui vont l'obliger à se dépasser. C'est dans cette partie que nous allons explorer la profondeur du caractère de Junpei.

Le clan des Hyuga est un clan qui n'est ni majeur ni mineur à l'intérieur du Pays du Feu. Les clans Senju et Uchiha sont prédominants par leur nombre et par le niveau de certains. C'est dans ce contexte que les Hyuga se développent, dans l'ombre, apercevant la lumière au bout du chemin, mais restant toutefois inaccessible. Cet aspect a renforcé depuis sa plus jeune enfance l'ambition de Junpei. Non pas dans la logique de vouloir être à tout prix les meilleurs, Hyuga sait aujourd'hui à quel point il est facile d'être méprisé lorsque l'on en dessous de quelque chose ou de quelqu'un. La volonté de vouloir être parmi les meilleurs se distinguent généralement entre deux aspects : Lepouvoir, obtenu via la puissance de ce dernier, ou bien la sérénité d'être à l'avant et le calme d'avoir la main sur les décisions et non pas de subir les directives d'une poignée de personne. Notre jeune Hyuga se situerait plus proche de la seconde partie, car dans le monde ninja, peu de choses s'obtiennent par le pacifisme et les échanges verbaux. Junpei reste convaincu qu'on peut arriver très loin dès lors que notre détermination est maximale sans pour autant avoir un esprit belliqueux.

Ce point en amène un autre. Suite à ce paragraphe, on pourrait identifier Junpei comme quelqu'un d'assez égoïste qui veut accéder aux hautes sphères pour se mettre à l'abri. Et bien en fait comme vous vous en doutez c'est tout le contraire. Les traditions du Clan Hyuga sont baséessur le respect de la hiérarchie, le sens de la famille, et la volonté de servir son prochain de la meilleur des manières depuis sa création. Un fort esprit de groupe se ressent et il apparait rapidement que le clan est à mi-chemin entre une volonté d'avancer, mais sans pour autant enlever la dimension familiale. C'est de cette notion que notre jeune homme est devenu quelqu'un qu'on pourrait qualifier d'altruiste. En effet, Junpei aura toujours tendance à privilégier le bonheur d'autrui au sein. Sa générosité lui vaut parfois de manquer de ressources pour lui-même, mais son bonheur se retrouve dans celui d'autrui. N'allez parcontre pas jusqu'à croire qu'il est très, voir trop gentil, car Junpei reste membre d'un clan qui ne fait pas vraiment dans la dentelle.

L'art de rechercher la perfection est devenu fréquente à travers les âges. Toutes les époques ont été marquées par des hommes qui ont voulu écrire l'histoire avec un grand « JE ». Junpei est aussi quelqu'un de perfectionniste. Le coeur sur la main, mais pas la langue dans sa poche. Si une personne fait quelque chose qui lui déplait, il n'ira pas par quatre chemins pour lui dire. Comme vous le lirez dans son histoire très prochainement, les relations père-fils que Junpei a vécu son proche du néant. Les seules discussions qui intéressaient son père n'étaient centrées qu'autour de la progression de son jeune fils et de sa bonne capacité à respecter les règles. Bonjour l'ambiance, seule sa mère savait lui parler d'une autre manière et toucher sa corde sensible comme seule une mère peut le faire avec son fils. Cette manière de vivre au sein de sa famille ne fera que renforcer la différence dans son savoir-êtreen société et sa véritable volonté parfois un peu moins stricte lorsqu'il est livré à lui-même.

Un de points que nous n'avons pas abordé jusqu'ici est la vision de lui-même qu'à Junpei. C'est assez simple, « Jamais assez bien ». Junpei à une certaine tendance à vouloir toujours mieux. La faute au formatage des hommes dans sa famille qui ont toujours été tirés vers l'excellence. Junpei n'est pas du genre à se trouver des excuses où à amoindrir ses erreurs. Il ne laisse pas passer la médiocrité pour les autres, alors je vous laisse imaginer pour sa petite personne. De ce trait de caractère, notre petit homme aura eu tendance à développer un certain intérêt et une certaine jalousie pour les personnes qui sont plus fortes que lui. Junpei adore se lancer des challenges personnels de manière à viser toujours plus fort, toujours plus vite, toujours pour haut.

Ensuite, il me semble qu'il est temps d'aborder un point primordial dans la logique de Junpei. Sa place dans le clan et son fonctionnement. Junpei est un membre de la branche secondaire. Il est donc voué depuis sa plus tendre enfance, à protéger, servir et assister la branche principale. Même si dans un sens, cette logique l'énerve, car l'inégalité à la naissance est une vérité plutôt cruelle, il est aujourd'hui d'accord avec cette logique. Comme je vous l'ai déjà expliqué, l'altruisme est déjà une qualité extrêmement proche de la servitude et aujourd'hui, tant que le clan avance Junpei est d'accord. Il va sans dire qu'il sera par contre impitoyable envers les capacités et résultat de la branche principale. Si celle-ci échoue, se montre indigne de son rang, voire pire ... faible. Junpei perdra forcément en respect, gardant un savoir-être irréprochable, mais n'en pensant clairement pas moins.

Quand est-il de sa sociabilité ? Car bon depuis tout à l'heure on parle de la famille Hyuga, mais il existe d'autres choses dans la vie. Alors, prioritairement, vis-à-vis des clans Senju et Uchiha. Par logique Junpei se sent obligé de les traiter secrètement en tant que rivaux. Pourquoi ? Car ils sont les plus hautes instances du village. Si vous ne faites pas le lien c'est que vous n'avez pas été attentif à la lecture. Pour tout ce qui est des clans autres du village, Junpei est quelqu'un d'extrêmement sociale, stricte, directe, mais sociale. Il aime bavarder, se détendre et pouvoir laisser son côté étourdi prendre un peu le dessus de temps en temps. Pour ce qui est des autres pays et autre village. Pour l'instant Junpei n'en a eu qu'une très faible connaissance. Oui, il est au courant des tensions actuelles du monde, mais n'ayant pas particulièrement pris part, ni parti il n'a aucun jugement de valeur par rapport aux autres et se montrera donc ouvert en cas de rencontres.




 










Histoire





Chapitre I Devenir un homme


Junpei est né il y a maintenant 24 ans. La lune de cette nuit-là était d’un teint blafard ce qui donnait à cette soirée un ton mélancolique. Après des heures de travail de la mère de sa mère, Junpei était là, un beau bébé débordant de vie, réveillant tout son monde par ses cris et ses pleurs en plein milieu de la nuit. Le jeune Junpei est né dans une des familles de la branche secondaire. C’est-à-dire que dès sa conception, son destin n’était déjà plus entre ses mains. Il n’était déjà rien de plus que l’instrument de la volonté de la branche principale. Dès les premières années de sa vie. Junpei vécu deux situations très différentes au sein de sa propre famille. D'un côté, son père très strict et extrêmement tourné vers les traditions et sa famille. De l'autre sa mère très proche de lui. Elle lui permettra d'évoluer sainement à travers toutes les périodes de sa vie.

Durant sa prime jeunesse, Junpei ne saisissait pas du tout le concept de servitude dont il se sentait victime. Il était devenu plutôt turbulent à cause de cela, rarement à l'écoute et ne jurais que par son rêve de défaire la branche principale. Bien sûr, compte tenu de la vision de son père, Junpei essayait tant bien que mal de cacher ses idéologies qui seraient vous l'imaginez bien, mal perçues.
Son père n'était pas forcément satisfait de l'acceptation de son fils quant à son devoir envers le clan. Mais sa déception était à chaque fois bien vite oubliée quand il observait la capacité de son fils à combattre. Sans le qualifier de surdoué qu'il n'était pas, ses capacités étaient étonnantes voir légèrement au-dessus de la moyenne. Une belle vivacité d'esprit, une compréhension rapide, agrémenter le tout dece désir de revanche qu'il entretient secrètement.

Ce train de vie rythmé entre servitude et dépassement de soi-même, Junpei le suivra durant les dix premières années de sa vie. Dix années à développer sa maitrise du byakugan, à améliorer sa connaissance et sa pratique du Jukken. Dix années durant lesquelles une barrière naitra et prendra de plus en plus de place entre un père et son fils qui finalement ne recherche qu'une seule chose «la perfection ».

Le soir de ces dix ans. Une grande dispute éclata dans la demeure familiale. Junpei ne comprenait toujours aucunement pourquoi tant de distinction était faite au sein d'un même clan. Son père alors las de devoir réprimer les idées de son fils sur son idéologie déplacée vis-à-vis du clan qui le nourrit et l'éduque chaque fois que faire se peut, leva la main pour la première fois depuis sa naissance. Cet affront Junpei ne l'acceptait pas et étonné, il rejettera ce soir sa mère qui lui tendait chaleureusement sa main. Il se leva puis s'enfuit du domicile familial. Dans l'objectif de se vider l'esprit en cette belle nuit étoilée, pendant plus d'une heure Junpei faisait ce qu'il savait faire de mieux ... brasser du vent. Frapper l'homme invisible jusqu'à ce que fatigue s'en suive comme pour évacuer une haine invisible ou incomprise. On dit que la nuit porte conseil, mais une nuit aurait-elle été suffisante. Junpei se mit en tête de rentrer pour s'expliquer une nouvelle fois lorsqu'en chemin il entendit du bruit et vis de la lumière au loin. Il décidait alors d'y aller comme tout enfant de son âge à qui on n'avait pas enseigné que la curiosité est un vilain défaut. Ce qu'il ne savait pas, c'est que cette nuit changerait sa vie et sa vision à tout jamais.

Le clan était attaqué et bien sur tous les membres étaient en train de le défendre. Junpei s'était discrètement positionnée sur le toit d'une maison pour observer la scène, car il n'était pas de taille et il le savait. Il observait la scène jusqu'au moment où son père, soldat aguerrit du clan faisait son apparition. D'accord inquiet, Junpei passera par tous les états cette nuit-là. Inquiet de voir un être cher partir à jamais. Enervé, énervé de voir la branche secondaire en première ligne. Admiratif, admiratif. De voir un père si fort et déterminé face à l'ennemi. Admiratif de son sentiment d'invincibilité qu'il diffusait sur le champ de bataille. Impressionné par la puissance et la variété des techniques qu'il utilisait tout au long du combat pour tuer, se protéger, mais aussi protéger ceux qui l'entoure. Puis vint la stupéfaction, ce genre d'expérience qui vous fait taire à jamais et reprends des années d'erreurs en quelques secondes. L'image de son père combattant avec une parfaite synergie avec un des leaders de la branche principale. On sentait encore dans cette alliance qu'il n'était pas du même monde, mais le comportement n'était pas non plus dédaigneux. Le combat s'en finit et tous les soldats rentrèrent dans leur demeure. Nous étions alors au milieu de la nuit, Junpei ouvrit la porte de son domicile alors que sa mère étaient en train de soigner son père. Des coupures, des entailles, des plaies, Ce n'est pas le corps de son père qui était blessé. Mais le coeur de son fils meurtri de ne pas avoir compris ce qu'était réellement le combat que menait son père depuis toutes ces années. Il passera alors proche de son père, la tête baissée, une larme pointant le bout de son nez sur le coin de la paupière de Junpei. Contre toute attente, une main ferme vint saisir son bras de manière ferme. Et alors que son visage était meurtri par la prise de conscience qu'il venait d'avoir, le regard de son père le transperça. Non pas de méchanceté, non pas de colère, mais uniquement d'amour et d'espoir envers son fils qui restait sa plus belle fierté. Junpei grimpa alors les escaliers pour se rendre dans sa chambre et alors qu'il venait à peine de fermer la porte, tomba à genoux en larmes, incapable de contenir le dégout qu'il avait pour lui-même à ce moment-là. « Baka ! Baka ! Baka !!! » Se répétait-il sans cesse.

Sa porte glissa alors et deux bras vinrent l'étreindre fortement. La chaleur corporelle qui l'entourait soudainement lui fit chaud au coeur renforçant le contraste entre son bien-être physique et sa détresse psychologique. Sa mère, source de son bonheur depuis le premier jour, gardienne de son enfance et pilier de son avenir le consolera une bonne partie de la nuit comprenant le drame qu'il vivait à l'instant. Le lendemain matin, lorsque son père vint le réveiller pour partir à l'entrainement il trouva une chambre vide, rangée, mais vide. Junpei était partie s'entrainer en avance, déterminé à prendre exemple sur son nouveau modèle. Son père qui était pour lui jusqu'ici un réactionnaire attaché à des valeurs ancestrales dépassée et surtout incompréhensibles. Son père qui le rejoignait alors lui demanda de le suivre ; Alors qu'il se dirigeait proche d'une forêt pour s'entraîner en chemin Junpei eut une longue discussion avec son père. Durant cet échange, les notions de sacrifices, d'abnégations, de dévouement furent débattues, mais pour la première fois, acceptées par Junpei. Lorsque son père lui demanda pourquoi avait-il changé d'avis depuis la nuit dernière. La réponse du jeune homme fut assez surprenante pour son père. Junpei lui expliqua alors que la notion de servitude diffère en fonction du point de vue. Au service ne veut pas dire que l'on est forcément en dessous de quelqu'un, mais que l'on peut être très l'accompagné, se mettre à son niveau tout en sachant où est sa place. Junpei lui expliqua qu'en le voyant combattre aux côtés d'un des leader du clan la nuit dernière, il comprit que c'est en effaçant les différences que l'on prouve sa valeur et que l'on décuple ses capacités. Faire fit de ce qui nous entoure pour se concentrer sur notre destin est là la voie du ninja. Et ce jour, Junpei décida une chose, non pas de servir la branche principale, non pas de devenir l'espoir de la branche secondaire, mais bien de propulser l'avenir de tout son clan le plus haut possible.



Chapitre II Je suis un Hyuga


Durant plusieurs années à partir de ce jour, Junpei n'a plus vécu que pour l'entrainement et pour son clan. Dévoué corps et âme à son clan, il s'est battu, entrainé jusqu'à l'épuisement chaque jour pour atteindre son rêve. Son père est devenu son professeur particulier en plus des exercices donnés par le clan. Dans l'intervalle, la réunion de tous les clans donna lieu à la création du village de Konoha grâce à l'union des clans Uchiha et Senju . Une entité était née et de là, la rivalité s'en trouvait exacerbée. La première académie de ninja vit le jour et naturellement Junpei y fut envoyé. D'autres personnes de la famille Hyuga y était déjà. Il y avait notamment une jeune fille issu de la branche principale. Junpei ne la connaissait pas, ni son prénom, ni ce à quoi elle ressemblait. Tout ce qu'il savait c'est qu'elle était plus âgée. Durant ses premiers jours à l'académie, Junpei se fit plutôt discret, ayant de bons résultats lors des diverses interrogations ou exercices pratiques. Mais un jour, alors que tout se passait bien, son arrogance et son calme pris le dessus. Alors qu'on membre du clan Uchiha s'en prenait à un nouveau, apparemment plus faible, Junpei lui saisit le bras en le regardant, lui faisant comprendre qu'il faisait quelque chose de mal. Tout le monde lâcha prise alors que le ninja regardant Junpei s'éloigner petit à petit lui demanda énervé son nom. Junpei se stoppa alors et se retourna fixant du coin de l'oeil le jeune uchiha. « Mon nom est Hyuga » ... Il s'éloigna alors en compagnie de la jeune victime. La journée se passa sans encombre et alors qu'il rentrait chez lui, le descendant de la famille aux célèbres pupilles l'attendait de pied ferme. Celui-ci avait en tête de se venger de l'affront qu'il lui avait fait subir. Une droite, une gauche, un jab en plein dans l'abdomen. Junpei encaissait, mais ne bougeait pas. Le jeune ninja lui assena alors un violent coup de genoux qui fit tomber Junpei à genoux. Devant le silence et le côté impassible du jeune Hyuga, son agresseur se lassa puis rentra chez lui.

A son retour à la maison, son père ne fit pas semblant de remarquer les traces de coups que son fils avait reçu. Forcément déçu de l'attitude de son fils, il décida de demander plus d'information à son fils. Junpei lui expliqua alors toute la scène du début jusqu'à la fin. C'est alors que Junpei posa une question difficile à son père. Pourquoi la puissance et le pouvoir change autant les gens. Son père lui expliqua que beaucoup de gens se définissent par leurs actes et leur besoin de reconnaissance ou de popularité passe parfois par des actes malhonnêtes. Le problème dans cette explication est que Junpei n'en a pas compris un traître mot. Mais comment quelqu'un qui a vis pour les autres pourrait prêter attention à une logique aussi égoïste. Ce jour-ci, Junpei fit une promesse. Cette promesse est que jamais il se détournera de sa voie, que jamais il ne pardonnera l'égoïsme et qu'il rejettera l'égocentrisme dès qu'il en a l'occasion. Qu'il ne fera jamais primer sa personne avant les autres et qu'il ne trouvera sa réussite dans le collectif. A partir de ce moment-là, les différentes années qu'il passa à l'académie furent intrigante. Il essaya à chaque occasion disponible de faire valoir sa valeur auprès des deux clans majeurs en faisant triompher son équipe. Autant dire que l'occasion était plutôt rare.

A la fin du cycle de l'académie il obtint son diplôme et son grade de genin. Alors qu'il rentrait chez lui, il croisait sur le pas de la porte, des membres de la branche principale dont une jeune fille qui devait être à peine plus vieille que lui. Junpei fut surpris de voir qu'elle était Chunnin alors qu'ils semblaient si proche en terme d'âge. En rentrant, notre jeune élève demanda à son père des précisions quant aux personnes qui venaient de quitter le domicile. Son père lui expliqua alors que c'était le père de la jeune fille était le supérieur de son père et que part logique un jour il en serait de même pour Junpei et sa fille. En quelques sortes, le jour venu, Junpei sera amené à servir et protéger des personnes telles que cette jeune fille. Assez drôle de coïncidence.

Son diplôme en poche, Junpei obtint le droit de faire partie d'une équipe. Il était encadré par un Jouinin du clan Senju et faisait équipe avec un membre du clan Inuzuka et un membre du Akimichi. Ces trois-là devinrent rapidement inséparables sans pour avoir autant de mauvais résultats. En effet la synergie développée par leur travail en équipe leur valait de réussir correctement leurs premières missions et leurs examens de passages. Junpei était le leader vocal du groupe, mais il était apprécié par ses camarades pour sa bienfaisance et sa capacité à prendre soin de ces camarades en toutes circonstances. Aucun d'eux n'étaient un prodige, mais le sens de la stratégie de Junpei liée à ses bonnes compétences créaient un cocktail détonant. Mais le rêve fut de courte durée, car là où la vision utopique de Junpei semblait convaincante la réalité fut tout autre. En effet, la marge de progression de Junpei était encore grande alors que ses deux coéquipiers peinaient à rester à son niveau et un jour Junpei fut contraint de faire un choix, continuer de progresser et passer l'examen chuunin, ou bien tenter de faire progresser ses deux acolytes et prendre le temps. Le soir en pleine réflexion face à ce sujet, c'est son père qui lui apporta la clé. Celui-ci lui rappela l'engagement que Junpei avait pris il n'y a pas si peu de temps quant à l'avenir de son clan et son besoin de le tirer vers le haut. Ce jour-là, Junpei comprit une chose. On ne peut pas avancer seul, mais compter sur les autres est aussi une forme de faiblesse, car l'autonomie est aussi une force en soi.






١ PSEUDO : Junpei
١ AGE DU JOUEUR : 24 ans
١ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Top Site NVS
١ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Très épuré, ça facilite la lecture.
١ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Le week end et le soir
١ Votre (vos) personnage(s) préféré(s) dans le manga :Orochimaru / Neji / Nidaime Hokage / Shodaime Hokage / Orochimaru / Orochimaru / j'ai dit Orochimaru ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Konoha
avatar
Chûnin de Konoha
Messages : 20
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: Hyuga Junpeï Ven 13 Fév - 21:39

Présentation terminée pour ma part. N'ayant pas RP depuis plus de 3 ans, j'ai n'ai pas vraiment de souhait ni de vision quant à mon rang et grade je vous en laisse donc une totale liberté. Pour l'histoire, je n'ai pas été plus loin que Genin pour éviter un éventuel anachronisme en fonction de votre décision.

A votre disposition et merci d'avoir pris le temps de lire ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shodaime Hokage
avatar
Shodaime Hokage
Messages : 76
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Hyuga Junpeï Ven 13 Fév - 21:43

Bien, je vais me charger de ta fiche sous peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shodaime Hokage
avatar
Shodaime Hokage
Messages : 76
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Hyuga Junpeï Sam 14 Fév - 12:39


L'évaluation












× L'heure du jugement est arrivée ♪ ×


Bienvenue, je vais débuter la correction de ta fiche,

Les +

• MENTAL •

- Ton style d'écriture est agréable à lire. Elle n'est pas simpliste tout en n'étant pas difficile. Une lecture simple et sans défaut, c'est ça qui me plaît.
- Tu décris à merveille ton personnage. Tu mélanges même son mental avec ce que sont les Hyûga. Tu donnes aussi ton point de vue sur différents problèmes de leurs clans et c'est sans déplaire.
- Une bonne longueur pour un mental.

• HISTOIRE •

- J'ai apprécié ton style d'écriture, tout comme ton mental. Je pourrais faire du copier coller mais ça ne servirait à rien.
- Il y a très peu de fautes dans ton histoire mais encore une fois, relis-toi. [voir les "-"]

Les -

• MENTAL •

- Je ne vois pas tellement de défaut à ton mental. Cependant, tu as fait, certes, peu de fautes, mais tu devrais te relire : "N'allez parcontre pas jusqu'à croire" ; "dans son savoir-êtreen société et sa véritable", tu vois qu'ici, il manque des espaces. De plus, tu oublies souvent l'accent circonflexe : "il apparaît rapidement que le clan" ; "quelque chose qui lui déplaît".

• HISTOIRE •

- Toujours quelques espaces que tu oublies, relis-toi. Désolé de te le redire, mais la répétition reste l'un des meilleurs moyens de faire encrer une idée dans la tête d'un autre.
- Tu fais trop de fautes en oubliant la troisième personne du pluriel : "D'autres personnes de la famille Hyuga y étaient déjà" ; "son arrogance et son calme prirent le dessus". Fais gaffe.
- Le début de ton histoire est compréhensif, tout est clair et bien formulé. Cependant, à la fin, tu nous parle de nombreuses années d'Académie ainsi que tes promotions. Il faudra que tu sache que Konoha est né il y a quatre ans. Tu n'as donc pu passer "plusieurs" années à l'académie. S'il te fallait être promu rapidement, ce serait par l'accord du Hokage. (Pour les Juunin par exemple, ils ne passent pas tous leur test pour atteindre ce rang en 4 ans). Je ne te demanderais pas de le modifier mais c'est un point qui me titille.

Verdict

Je ne vais pas passer par quatre chemins. Tu as fait de petites fautes mais la longueur de ton récit ne peut m'obliger à te donner un rang très haut. De plus, le manque de logique dans la fin de ton récit t'enlève le "+" que j'aurais pu te donner. Je te donne donc le poste de Chuunin rang C. Félicitation et bonne continuation.


La Suite

Maintenant que tu es validé, tu peux enfin passer à la suite des choses! Voici quelque liens qui te seront des plus utiles pour poursuivre ton aventure parmi nous!

-Avant de partir au combat, tu pourras faire ta fiche technique ICI

-Une fois le tout fait, si tu n'as pas de partenaire avec qui rp, tu peux en faire la demande ICI

-Quand le rp sera terminé, tu pourras le faire corriger et ainsi avoir ton expérience en faisant une demande ICI

-Après cela, si tu veux, tu pourras venir te détendre ICI et ICI

-Finalement, si tu as des questions, ne te gènes pas et viens les poser ICI




Super II
©Chk Marvel



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chûnin de Konoha
avatar
Chûnin de Konoha
Messages : 20
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: Hyuga Junpeï Sam 14 Fév - 13:00

Merci pour ta réactivité. Je t'avoue que compte tenu de ma piètre prestation je ne me voyais pas particulièrement plus haut.

Par contre, sans contexte par rapport à Konoha dans le forum il est actuellement compliqué d'écrire quelque chose de très cohérent.

Merci encore à toi et à bientôt en RP Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hyuga Junpeï

Revenir en haut Aller en bas

Hyuga Junpeï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hyuga Junpeï
» entraînement de Nara Hyuga
» Neji Hyuga , ninja au coeur froid comme la neige ...
» Hanabi Hyuga [ Chantier terminé ]
» Arbre généalogique du clan Hyuga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre Deuxième: Avant de Partir à l'Aventure :: Les Présentations des Membres :: Konoha-