Partagez|

Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nouveau Shinobi
Nouveau Shinobi
Messages : 13
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko Dim 8 Fév - 5:31




"Izawa Aoko"



١ NOM : Izawa

PRÉNOM : Aoko

SURNOM : Ao (bleu)

AGE : 26 ans

SEXE : Féminin

VILLAGE : Kiri

Rang Souhaité : Celui que vous me donnerez, ce n'est pas comme si j'en avais vraiment besoin.

NINDÔ : « ... »

AFFINITÉ : Aucune, je suis incapable d'apprendre ces techniques.

SPÉCIALITÉ : Kenjutsu









Mental
La personnalité est une chose mouvante, en constante évolution, car le caractère est travaillé dans le temps par divers événements tel l'érosion de la pierre causée par le fracas constant des vagues. Certaines choses peuvent nous briser, et nous n'avons pas toujours la force de recoller les morceaux. Au fil du temps et des obstacles je me suis fragmentée, déconstruite. Je suis constituée de multiples facettes et je change mon masque selon la personne qui se trouve devant moi, si bien que rares sont les gens qui en ont vu tous les côtés. L'adaptabilité, l'analyse et la manipulation sont des capacités essentielles pour obtenir ce que l'on désire, et je suis passé maître dans ces domaines.

Lorsque les habitants du village caché de la brume me croisent dans le rue, la plupart m'ignorent ou me saluent timidement. Je ne suis pour eux qu'une étrange inconnue, celle qui a quitté ses responsabilités de kunoichi comme un chien sort d'un combat la queue entre les jambes. Je ne peux pas leur en vouloir, la dignité, l'honneur, le sacrifice sont des valeurs que tout ninja devrait honorer jusque dans la mort. Je suis un soldat en moins pour protéger leur famille, ou pour aider le village à prendre de la puissance. En guise de réponse à leur jugement, je reste de glace. Sérieuse, le regard froid et indifférent, pratiquement hautaine. Ils sont ignorants, ils n'ont aucune idée à quel point je les méprise, que ce village n'est pour moi qu'une protection et que par ma faute ils pourraient se retrouver dans des ennuis plus graves qu'ils ne peuvent l'imaginer.

Ce n'est pas le village en lui même le problème, mon opinion serait identique peu importe l'endroit où je serais allée. J'irais jusqu'à dire que la politique de Kiri me plait bien, sa vision expansive, la mise à l'avant du combat et son impitoyabilité face à l'ennemi. Bien que je trouve certaines idées un peu abusives, d'autres me correspondent assez bien. Toutefois, mon amour propre et la satisfaction de mes propres ambitions ont priorité sur celles du Mizukage. Et si je dois outrepasser des lois, des règlements, des ordres, je n'hésiterai pas à le faire. Étant une personne intelligente et logique, j'arrive aisément à ne pas me faire remarquer ou soupçonner. Je sais être patiente lorsqu'il le faut, je suis réfléchie ce qui m'empêche de commettre des erreurs stupides. J'ai développé ces qualités avec difficulté lors de mes missions et mon entraînement en tant que shinobi.

D'ailleurs, malgré mes compétences indéniables en tant que ninja et mes capacités au combat, j'ai rapidement compris que pour arriver à mes fins sans risquer mon joli minois, il fallait que j'apprenne à faire confiance en la capacité d'autrui mais surtout, que le contraire soit aussi vrai. Je ne parle pas de relation amicale basée sur la vérité et le respect, loin de là! Je dirais un rapport employeur et employé, plutôt. Tel un Kage envoie une troupe de shinobis accomplir une mission, je choisis méticuleusement la main d'oeuvre qui ira chercher ce que je convoite. Parfois je les choisis pour leur réputation (aussi mauvaise soit-elle, je n'ai pas peur!), d'autres fois il me tombent dessus par hasard tel un cadeau des dieux. On pourrait dire de moi que je suis opportuniste, mais je considère qu'il ne faut jamais laisser une occasion nous échapper car à la moindre hésitation, quelqu'un d'autre prendra cette chance à notre place. Quoi qu'il en soit, le plus difficile de ma tâche est de les convaincre de risquer leur vie pour me servir. À cette étape-ci, l'analyse est mon plus grand atout afin de percevoir leur point faible, ce qui les fait vibrer et que je pourrais leur offrir en échange de ce service. La plupart du temps l'argent suffit, ce n'est pas comme si j'en manquais vraiment alors je peux promettre certaines sommes plutôt salivantes. À cela peuvent être ajoutées d'autres techniques de manipulation tel le mensonge (qui est la plupart du temps tout à fait essentiel), et je cible plus particulièrement les hommes car avec eux, la carte gagnante est souvent la séduction. Je sais user de mes atouts, et une femme qui sait charmer a ce qu'il faut pour obtenir tout ce qu'elle veut.

Il est temps que je cesse de parler du comment et du pourquoi, et que je vous explique en quoi consiste ce fameux désir. Certains parleront d'obsession, moi je dirais plutôt de la passion et de l'admiration. Dans ma jeunesse, j'ai rapidement pris conscience de l'éphémérité de notre existence, de la vie qui nous habite. J'avais un rapport amour haine très marqué avec la mort et ce ne fut qu'à mon acceptation de celle-ci que mon esprit s'est intéressé à des souvenirs plus durables. L'esprit meurt, la conscience disparaît, le corps pourrit, même les souvenirs s'effacent. Le plus magnifique est alors ce que le défunt lègue, des objets, symboles puissants de ce qu'il était, ils racontent à eux seuls une histoire. Suite à cet émerveillement est née ma passion pour la rareté des choses, tout ce qui est unique, et cette affection s'est transformée en avidité. Toute particularité m'intrigue, et je me fie très souvent à mon instinct pour détecter une singularité, même si elle m'est invisible à première vue. Je consacre alors une grande partie de mon temps et mon argent à mettre la main sur tout ce qui me paraît digne d'intérêt, les posséder et en user comme j'ai en envie.

Je reviens sur un détail nommé plus haut, une partie de moi que je ne peux ignorer sans me mentir à moi-même. Depuis toute jeune, la mort est pour moi un concept intriguant et fascinant. Je me souviens de mon premier contact avec celle-ci, j'étais très jeune, mais c'est probablement cette innocente jeunesse qui a permit à mon esprit de croire que la mort était bien plus qu'une cruelle fatalité. Alors que mon jeune frère laissait aller toutes les larmes de son corps pour le cadavre d'un petit animal trouvé par hasard dans la nature, moi j'ai regardé celui-ci avec une étrange sérénité. On pourrais croire que je suis insensible, mais je ne voyais rien d'accablant devant la paisibilité  de la bête. Plus de souffrance, plus d'inquiétudes, simplement la félicité de l'âme recouvrant sa liberté. Néanmoins, alors que je croyais avoir en moi la vérité sur cette étape de la vie, je ne fus pas assez forte pour accepter le premier décès d'un proche. Déchirée, encline à la colère, j'ai passé maintes nuits blanches à faire une rétrospection sur mes émotions. J'ai médité le sujet pendant des années, tentant de me libérer de cette souffrance qui est venue me troubler que trop souvent et avec trop de cruauté. Alors qu'une partie de moi était incapable d'accepter ce terrible malheur, je ressentais une satisfaction lorsque de ma main j'enlevais la vie à quelqu'un d'autre. Lorsque la dernière personne qui m'était chère a quitté ce monde, j'ai été délivrée. Sans la peur et la peine, je laisse désormais toute place à la jouissance que m'apporte la beauté d'une nouvelle âme délivrée, comme si je rendais un immense service en les libérant de leurs tourments.

Peut-être suis-je lâche, ou simplement trop meurtrie, mais désormais je reste entièrement fermée aux autres. Certes, j'ai établi des liens agréables avec certaines personnes, quelques uns que je peux considérer comme des amis, mais plus aucun attachement profond. Si quelqu'un tente de percer ma carapace, je le repousse, si je ressent une quelconque insistance, ou qu'avec faiblesse j'ai laissé transparaître une parcelle trop intime de moi, je disparais sans aucun remord. L'amour est sans aucun doute la pire des malédictions, une barrière à toute ambition.


 










Histoire









١ PSEUDO : Wave
١ AGE DU JOUEUR : 23 ans
١ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Par un admin et par la persuasion de tous mes amis présents ici.
١ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Très bien (=
١ PRÉSENCE SUR LE FORUM : HRP 7/7, RP ?/7, tout dépend de ma charge de travail pour les cours.
١ Votre (vos) personnage(s) préféré(s) dans le manga : Rock Lee et de loin. Kakashi, Zabuza...




Dernière édition par Izawa Aoko le Dim 22 Fév - 6:08, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur en chef| The Lost Avenger |
Administrateur en chef
| The Lost Avenger |

Messages : 382
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : In your mind.

Fiche du Shinobi
Rang: S
DC:

MessageSujet: Re: Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko Lun 16 Fév - 6:49

Même si je sais que tu es toujours là, je vais te faire un petit up par principe :,)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau Shinobi
Nouveau Shinobi
Messages : 13
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko Lun 16 Fév - 19:48

Normal =3
Ça avance lentement mais sûrement ^^ je travaille dessus parfois sur papier et j'ai encore des réflexion à faire sur certains aspects, mais je suis toujours là o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Modo' Présentations  Vagabond Rang B
Modo' Présentations
Vagabond Rang B

Messages : 141
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Re: Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko Jeu 5 Mar - 20:30


Bonjour. Es-tu toujours présent ? Si je n'ai pas de réponse avant lundi soir, ta fiche sera archivée et ton personnage supprimé. Dans le cas contraire, nous verrons pour un ultime délai. Merci de ta compréhension. bulle

_________________

icone 1icone 2Seiza Kudõ
I want to be up high up with the sun.

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko Aujourd'hui à 17:59

Revenir en haut Aller en bas

Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ne vous laissez pas berner par un joli minois / Aoko
» Parlementaires « Ne vous laissez pas effrayer par les sirènes de la haine »
» Vladimir est parmi vous...LAISSEZ PLACE!
» Ne vous laissez par avoir par mon air angélique ♥ - Mike Shina
» Hortense de Ragny - "Laissez moi m'introduire ..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre Deuxième: Avant de Partir à l'Aventure :: Les Présentations des Membres-