Partagez|

Suigyoku no Yajuu, Kegawa INUZUKA | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jōnin de Konoha
avatar
Jōnin de Konoha
Messages : 7
Date d'inscription : 12/08/2014

Fiche du Shinobi
Rang:
DC:

MessageSujet: Suigyoku no Yajuu, Kegawa INUZUKA | Terminé Sam 24 Jan - 19:49



INUZUKA Kegawa



١ NOM : Inuzuka

PRÉNOM : Kegawa

SURNOM : Suigyoku no Yajuu | Le Fauve d’Émeraude

AGE : 28 ans

SEXE : Masculin

VILLAGE : Konohagakure

Rang Souhaité : Rang B

NINDÔ : « Ce sang chaud qui coule dans mes veines n'est pas quelque chose qui peut être supprimé. »
AFFINITÉ : Doton - Raiton

SPÉCIALITÉ : Hidden (Inuzuka), Ninjutsu









Mental


"Trop s'inquiéter n'est vecteur que de mauvais résultats." ainsi peut se résumer en une simple phrase l'aspect général de la psychologie explosive de Kegawa Inuzuka. Son clan, son village, ses proches, nombreux sont ceux qu'ils portent dans son coeur sans pour autant oublier de se porter lui-même, ce jeune shinobi du clan des bêtes  sait vivre à l'instar des siens et c'est bien souvent ce qu'on lui reproche. D'une nature insouciante et très attaché aux petits plaisirs, l'attitude dynamique des Inuzuka n'a pas fait exception chez ce personnage pour lequel l'idée de paix sous la forme d'un village ne peut que favoriser.

▬ Les femmes, voici un sujet dont il ne se lassera jamais. Grand habitué des aventures souvent peu sérieuses, l'amour pour lui n'est que le pire et le plus complexe des Genjutsu. En effet, il n'a JAMAIS su être sérieux depuis qu'il eut été en âge de ressentir, a probablement brisé plusieurs coeurs et n'en éprouve à cette heure strictement aucun regret pour la simple et bonne raison qu'il a horreur d'avoir à regretter. Selon lui, la vie est courte, ce qui n'est pas une donnée erronée surtout quand on a déjà perdu des proches, la vie d'un ninja est loin d'être paisible et ça il l'a bien compris. C'est pourquoi il déteste les complications, et le mariage en est une. Son enthousiasme inné lui donne souvent l'allure perverse, cependant, lui se proclame "adorateur des belles choses". En effet, les femmes aux formes généreuses ou au visage charmeur, même si son péché mignon reste leur parfum. Car oui, en tant que ninja à l'odorat extrêmement développé, il n'en est que logique que l'odeur soit ce qu'il remarque en premier lieu chez quelqu'un. Ainsi à son attitude se joint une éloquence et un vocabulaire de flatteur, parfois poétique, parfois très direct, car selon lui à chaque proie sa méthode de chasse. Son attrait pour la gente féminine se reflète également lors des combats à l'encontre d'elle, en effet il aurait plus tendance à éviter l'affrontement contre une femme quitte à devoir fuir, et si le combat est obligatoire, son langage n'en changera pas pour autant. Ce « mâle alpha » est capable de proférer de belles paroles en plein combat, et ne se gêne ni pour flirter ni pour exercer sa perversité lors de sa vie de ninja. Son comportement peut paraître nuisible pour certaines, face à ses amis et les autres membres de son clan, Kegawa pense faire figure de modèle d'une vie plaisante. A ce titre, il ne refuse pas un petit verre de saké ou deux, ni de passer du bon temps en bonne compagnie. Cette facette de lui attire cependant les critiques, car il ne s'agit pas là du comportement que doit adopter un ninja. A cela il brandit un grand majeur à l'ongle affûté, il aime ce qu'il est et ne compte pas changer pour quiconque. Sa façon est peut-être insouciante mais jusqu'à présent, il est toujours en vie pour la faire prospérer, c'est ce qui en témoigne de son impact moindre si ce n'est inexistant sur ses capacités. Il se bat pour lui et ses désirs, certes, il se bat également pour d'autres individus chers à son coeur...

▬ En première place, au-dessus de quiconque et à jamais son meilleur ami le plus fidèle, loyal et proche... Yukimaru, son compagnon canin. Car comme tout Inuzuka, depuis la nuit des temps, il se doit de posséder sa propre boule de poil de compagnie. Ensembles depuis presque toujours, Kegawa & Yukimaru ne se séparent quasiment jamais. Le maître ne se voyant pas seulement en tant que « maître » mais surtout en tant qu'ami porte une grande et étonnante affection pour cette belle bête. Il ne tolère pas qu'on s'en prenne à lui, et même en combat il continue à s'occuper de sa santé. Réciproquement, notre ami à quatre pattes fait réellement attention à son « humain de compagnie », tous deux n'hésitent pas à sacrifier leurs propres vies l'un pour l'autre et c'est ce qui fait probablement le grand côté doux de l'Inuzuka dur et charmeur, après tout rares sont les femmes qui résistent à la beauté des animaux. Le temps qu'ils ont passé ensemble a établi une sorte de lien presque fusionnel entre eux deux, ainsi ils se comprennent sans forcément avoir besoin de dire un mot, il ne s'agit là que de la forte amitié liant les deux compères qui opère également à l'invisible. Il serait impensable qu'un homme puisse passer sa vie aux côtés d'un animal et pourtant le clan de Kegawa affirme cette idée, ils combattent aux côtés de leurs canins, vivent, mangent, boivent, se baignent et se promènent également avec eux... En clair, l'on ne PEUT PAS dissocier Kegawa de Yukimaru, lorsque l'on en désigne un, il s'agit de désigner la paire. Leurs passe-temps favoris sont la promenade, la détente et l'entraînement et tout ceci se fait bien entendu à deux. Leur complicité les pousse à se surpasser encore et toujours pour ne jamais laisser l'autre en danger. En combat, leur agressivité augmente drastiquement, d'une façon qu'il en devient difficile de distinguer l'homme et la bête. Encore une fois leur relation s'exprime dans leurs vies de ninja où ils agissent comme une seule entité de deux personnes : au final, Kegawa finit par oublier la nature bestiale de son compagnon et n'apprécie pas d'ailleurs qu'on le traite comme tel, il préfère qu'on présente à Yukimaru autant de respect et d'attention qu'à un Homme !

▬ La période des guerres de clan n'a pas raté le sien, et suite à des événements qu'il n'aime pas mentionner, son but personnel reste de retrouver son père et son frère, pour ensuite ou les ramener et les soumettre à la justice, ou mettre un terme à leurs vies, au choix. Pourtant il s'entend extrêmement bien avec sa mère, sa soeur et son frère restant. Car oui, bien qu'il éprouve une aversion profonde pour les deux disparus il estime ceux qui restent toujours tout autant. Il entretient une relation presque amicale avec sa génitrice avec qui il aime beaucoup rigoler, et le petit côté presque aussi comique que le sien qu'a sa mère renforce le tout. Etant le second plus vieux après son frère parti, il incarne un rôle paternel envers ses cadets, un rôle qu'il ne prend pas forcément au pied la lettre grâce à son attitude « cool », il porte une très grande attention envers eux les voyant comme les derniers de sa famille qui lui reste, il se doit de les protéger autant de la mort que de la sournoiserie qui pèse en ce monde, capable de pervertir même les plus innocentes âmes. Aussi, pour ce qui est des relations inter-clans, Kegawa affiche une pensée positive à l'égard de tous les autres clans de Konoha. Il ne tient aucune autre famille pour ennemi particuliers, comme les Senju & les Uchiha auparavant ou les Aburame & les Kamizuru. Le bonhomme tout de vert vêtu est même plutôt curieux, toujours intéressé de voir ce que les autres savent faire afin de les comparer aux siens. Il apprécie particulièrement le clan d'utilisateurs d'insectes, car il leur trouve des similitudes, outre bien entendu l'énorme contraste qu'il y a entre un Aburame muet comme une carpe et un Inuzuka tout ce qu'il y a de plus grande gueule ! Il les aime bien car, à l'image de sa famille, ils sont en parfaite harmonie avec la nature et également parce que ces personnes font d'excellents traqueurs tout comme lui-même !

▬ Oui car aussi modeste soit-il, est particulièrement fier de ses capacités personnelles. Pour avoir pu se faire une place dans ce monde jusqu'à son âge, il faut en avoir le pouvoir ! Son atout principal est sans nul doute son odorat. Faisant de lui à la fois un expert en recherche et traque, ce qu'il espère c'est pouvoir un jour avoir le privilège de se vanter d'avoir le meilleur flair de tout le village. Les techniques de son clan font de lui un adversaire redoutable au corps-à-corps, il n'y a pas à se poser de questions là-dessus, mais pour devenir le meilleur il ne suffit pas de faire comme les autres. En effet, il aime beaucoup innover, inventer et s'entraîner pour se donner un style de combat proprement inimitable. Mais dans tout cela, un homme-bête reste un homme-bête, le côté bestial surgissant lors des affrontements donne naissance souvent à un personnage dénué de réflexion, c'est pourquoi il essaie au maximum de garder la tête froide pour ne pas se jeter dans la gueule du loup... ce serait un comble.



 










Histoire


« Essayer de les semer, t'es sûr que c'est une bonne idée ? »

Les cris et les pleurs d'un nourrisson formaient un bruit de fond derrière les paroles de Wakibara, le jeune homme qui le tenait fermement mais sans aucune douceur tout en étant lancé à grande vitesse à travers la forêt. A ses côtés, un homme visiblement plus âgé, son père, Tsura. Et le petit bébé qu'ils impliquaient dans leur fuite ? Kegawa, le dernier fils de Tsura & frère de Wakibara. La pluie battante rendait la perception de l'environnement ardue, mais ils savaient parfaitement où est-ce qu'ils se dirigeaient tout en faisant le maximum pour ne pas ralentir et laisser leurs poursuivants gagner du terrain. A ce moment tout semblait se faire dans la précipitation, tout se basait sur cet enfant que tous voulaient avoir. L'image d'un père tentant l'impossible pour fuir avec son fils qui faisait l'objet d'une poursuite paraît belle n'est-ce pas ? Pourtant il n'en est rien. A leurs trousses se trouvaient trois autres membres de leur famille, au moins. Ils avaient préparé le coup et savait pertinemment qui ils risquaient de devoir affronter; l'escouade se composait d'une femme, Kuchibari et de deux frères jumeaux Yubi & Ash ainsi que leurs animaux avec eux, car toute cette belle réunion familiale se passait au sein du clan Inuzuka. A une période où tous les clans se font la guerre entre eux, alourdir le tout en se faisant la guerre entre membres d'un même clan n'est pas la chose la plus intelligente à faire n'est-ce pas ? Ces shinobis aux instincts bestiaux pourtant ne se gênent pas. Alors que l'orage accompagnait la mélodie de l'averse de son bruit assourdissant, un petit sourire sournois se dessina sur le visage de Tsura, il avait un plan. Plongeant une main trempée dans sa sacoche d'outils, il en sortit deux petites boules noirâtres à l'apparence de bombes fumigènes. Et en effet, après avoir pris soin de demander au fils aîné de se rapprocher pour ne pas être pris dedans, il les lança par dessus son épaule pour qu'elles s'écrasent sur le sol derrière eux et sentait son coeur frémir en voyant l'épaisse fumée blanche qu'elles provoquèrent. Mais le climat ne tarderait pas à disperser le voile blanc, alors pourquoi cette action désespérée ? L'escouade de traque ne mit pas longtemps avant de se rendre compte de la tentative d'évasion :

« - Ah ! Ils sont sérieux ?! Réduire notre vision pour fuir, ils ont oublié à qui ils avaient à faire ?! s'exclama Ashi avec un air fier et pointant son nez avec son pouce à l'ongle affûté
- Ce n'est pas... qu'un simple fumi... »

La femme ne put même pas finir sa phrase que l'effet du gaz eut accompli son dessein. Tous s'écroulèrent face contre le sol boueux ressentant à la fois nausée et difficulté respiratoire. Tsura avait visé juste, l'odorat ultra-développé des Inuzuka se montrait dangereux lorsqu'il était exposé à des attaques odorantes ! Mélanger fumigène pour qu'ils baissent leurs gardes, et somnifère pour les mettre hors d'état de nuire était une brillante manigance. Pourtant que nous disent souvent les anciens ? Rien ne saurait se mettre en travers une mère et son fils. Puisant dans ses dernières forces pour utiliser ses crocs acérés pour s'infliger une douleur suffisante pour lui permettre de rester un tant soit peu éveillée, quoique somnolente, elle jeta un oeil bref sur ses compagnons; tous s'étaient faits prendre et étaient inconscients, même son partenaire canin. Heureusement pour elle, elle était une kunoichi expérimentée et ne pas être épaulée par son compagnon ne lui retirait pas la totalité de ses capacités. Mais désormais un autre dilemme s'impose : Les laisser dans cet état aussi vulnérable et exposé serait mettre leur âmes sur un plateau servi à la grande Faucheuse ! N'importe quel ninja d'un clan quelconque passant par ici pourrait allègrement les achever ici et maintenant sans perdre une seconde, d'autant plus qu'elle n'avait aucune idée de combien de temps ils resteraient atteints. Son coeur était partagé, tiraillé des deux côtés alors qu'il n'y avait pas UNE SECONDE à perdre, car elle était au courant des projets de son traître de mari ! Prenant une grande inspiration et sachant qu'elle risquerait de regretter amèrement sa décision, elle tourna les talons en serrant les poings et en ravalant la boule de chagrin que lui créait la situation. Ses larmes chaudes se rendaient transparentes en compagnie des gouttes de pluie qui perlaient sur ses joues tendres et roses à force de se les mordre. Enfin elle reprit ses esprits et se lança seule à la poursuite des deux fuyards. Ceux-ci ne mirent pas longtemps avant de sentir sa présence derrière eux, et son odeur se rapprochait à une vitesse alarmante. Ils arrivèrent pourtant à destination, une cave, où ils comptaient mener à bien leur plan.

Là, le fils fut ordonné de rester à l'entrée afin de gagner du temps et de retenir la coriace qui continuait à les pourchasser malgré tout. Tsura amena son bébé plus profondément dans la grotte, jusqu'à une salle à ciel ouvert laissant la pluie s'y infiltrer mais également l'élément clé de toute cette machination; ce soir était un soir de pleine lune, et la lumière de l'astre serait la source du pouvoir incommensurable qui aurait été interdit il y a longtemps au sein du clan canin. L'on raconte à travers de vieux parchemins, que seuls les plus anciens et les plus expérimentés avaient le privilège d'en apprendre le contenu, que les origines mystiques de ce clan impliquaient des shinobis aux techniques ancestrales permettant de troquer leur humanité contre le pouvoir divin d'une entité encore mystérieuse à ce jour. C'était la curiosité mais surtout l'avidité de pouvoir qui animait l'homme dans son entreprise, et le prix à payer en plus d'abandonner sa part d'être humain était de devoir faire couler le sang d'un proche. Ainsi, le petit Kegawa faisait le sacrifice parfait. Mais la météo compliquait la chose : la lueur de la lune devait frapper le rituel pendant toute sa durée mais les nuages opaques qui passaient de temps à autre risquaient d'interrompre le tout. Il fallait alors attendre le moment parfait, bien qu'attendre n'était pas une option viable. Kuchibari se retrouva face à son fils aîné qui devenait à ce moment son ennemi. La diversion était pourtant efficace, quoi de mieux pour stopper une mère enragée par l'instinct maternel que de lui faire affronter son premier fils ? Deux visages semblables se faisaient face, l'un où la couleur des émotions rendaient une face de belle jeune femme aussi effrayante que celle d'un démon, tandis que l'autre était calme, paisible et presque provocateur. Wakibara était vêtu d'un long manteau à capuche prévu pour affronter les intempéries, mais il contribuait également à dissimuler une partie de son visage baissé, ne laissant paraître que sa bouche exprimant une sorte de tristesse. Lui ordonnant de se pousser, les poings se serrèrent avant que le garçon fonde en larmes, incapable de porter le poids à la fois de l'enlèvement de son petit frère, de la trahison de son père et du chagrin qu'il causait à sa propre mère. La suite était digne des meilleurs tableaux de la vie : Se sentant totalement détruit intérieurement, il n'eut même pas la force de combattre malgré l'enthousiasme dont il faisait toujours preuve et s'écroula à genoux, sanglotant silencieusement. La femme s'avança lentement vers le fond du tunnel, posant une main légère sur la tête de son fils au passage et déclarant d'une voix vibrante et chaleureuse :

« Idiot. »

Elle fut très rapidement dans le dos de son soi-disant mari qui attendait impatiemment le moment de faire couler ce sang de nourrisson. Un sourire psychotique apparut sur son visage, il l'avait senti. La tension était à présent palpable. Il se retourna, frappant des mains à un rythme lent puis s'écria sur un ton sarcastique :

« Notre imbécile de fils n'est même pas capable de faire son boulot de ninja correctement. Heureusement que son petit frère n'a pas d'autres choix, lui, que de faire c'qu'on lui d'mande, hé ! Mais actuellement je n'ai pas le temps de bavarder avec toi, tu vois ... Alors hm.. assieds toi, fais comme chez toi je ne serais pas long ! »

La fureur ne faisait que grandir dans le coeur de la jeune femme à la vision du fruit de ses entrailles traité par son propre père comme un vulgaire outil. Ne gaspillant plus de temps sur les mots, elle s'élança sur l'homme engageant un combat endiablé entre deux experts du corps-à-corps. Les coups s'échangeaient et s'annulaient, ils étaient de niveau égal et il était inutile de continuer ainsi toute la nuit. Alors d'un bond contrôlé en arrière, Tsura se mit sur ses quatre membres avant de sauter et de tournoyer sur lui même se changeant en une tornade aiguisée fonçant droit sur son opposante. Cependant le coup était simple à esquiver malgré sa vitesse, mais le Tsuuga était une technique maniable, alors il changea de direction et visa droit dans le plafond, brisant la roche et provoquant une fragilité dans sa structure. Comprenant tout de suite son intention, et légèrement limitée par l'absence de son compagnon, elle ne voyait pas d'autres solutions. Feignant de se diriger vers l'enfant pour le sauver, elle fit en sorte que son adversaire se dirige vers elle pour utiliser une technique de foudre à courte portée pour l'immobiliser. Seulement voilà, ses forces étaient déjà grandement réduites par la toxine qu'elle avait inhalé auparavant, et pendant que la salle continuait de tomber en ruines, elle tenait toujours fermement Tsura dans ses bras en déchargeant toute ses forces en un courant électrique contractant les muscles de sa cible à tel point qu'il ne pourrait bouger le petit doigt. Les débris se rapprochaient dangereusement du couple, le nourrisson était quant à lui relativement protégé étant donné qu'il se trouvait au centre de la partie à ciel ouvert et par conséquent à l'abri de se faire écraser. Ses pleurs ne s'entendaient même plus avec le vacarme que faisait cette catastrophe rocailleuse, mais bientôt, plus un bruit. Tout autour de lui n'était que des décombres fumants. Un gémissement se fit entendre, une des roches bougeait et semblait se soulever doucement. Mais qui était le survivant, le stress se trouvait là. Lorsque la roche fit totalement déplacée elle provoqua une levée de poussière qui ne permettait que d'entrevoir la silhouette de la personne. Au même moment, des aboiements provenaient d'un peu plus loin : le reste de l'escouade s'était réveillé et s'était déjà remis activement à la recherche de Kuchibari; ils furent stupéfaits de voir l'ampleur des dégâts mais encore plus de constater que quelqu'un était debout parmi les ruines. L'odeur ne trompait pas, une femme haletant se tenait là, l'air victorieux mais exténué. Le temps d'aller vers son fils, aussi improbable soit-il, totalement sain et sauf au milieu des ruines, elle remarqua silencieusement et sans en dire un mot que l'odeur de son ex mari n'était plus perceptible ainsi que celle de l'aîné, et non pas à cause des autres odeurs environnantes, elle était entraînée pour les distinguer, mais plutôt parce qu'ils n'étaient plus présents. Comment ? Aucunes idées. Tout ce qui semblait certain, était qu'à compter de ce jour une sorte de bombe à retardement s'est lancée. Au bout du décompte, deux possibilités, ou ils reviendront frapper d'eux-mêmes, ou Kegawa devenu suffisamment forts les retrouvera par ses propres moyens...

La vie après ce jour tragique n'en était pas plus compliquée ni plus aisée, en effet les mesures nécessaires pour éviter au mieux de se retrouver face à d'autres shinobis d'autres clans ne faisaient que s'endurcir le temps que le dernier né grandisse suffisamment. Arriva le jour de ses 5 ans, un jour où il était apte à débuter sa formation pour devenir également un ninja. Oui, à cet époque, les enfants ou tout du moins les Inuzuka étaient formés très tôt et lancés prématurément vers une vie d'adulte, il le fallait. Ainsi comme il était de coutume, il reçut le plus beau présent de sa vie. Profitant d'un moment sans attaques intempestives, son arrivée en âge fut chaleureusement célébrée avec les autres, puis vint sa mère fière de son petit, avec dans les bras une petite boule de poil d'un blanc immaculé. La petite boule avait deux yeux, un museau, une gueule, il s'agissait bien d'un être vivant. Elle semblait toute craintive, ses poils longs rendant sa queue lisse et soyeuse semblait lui servir de cachette; « Il s'appelle Yukimaru. » dit la femme paisiblement. La tradition voulait que dés l'âge atteint, les Inuzuka reçoivent un petit compagnon canin qui les accompagneraient toute leur vie. Yukimaru n'était pas le petit chien basique, il s'agissait d'un petit louveteau blanc au sang pur. Une bien belle bête, son espèce était considérée comme signe de noblesse et de pureté. Ses deux petits yeux noirs auraient fait fondre n'importe quel individu tant ils étaient charmant. Kegawa tandis les bras et dés l'instant où il prit son nouvel ami, le lien puissant qu'ils allaient entretenir pour l'éternité se créa sans attendre. La petite célébration dura sans problèmes particuliers, laisser son attention au festivités n'étant pas une option, il fallait bien éviter tout alcool, et garder l'oeil ou plutôt le nez ouvert. Les années passèrent normalement, Kegawa & Yukimaru continuèrent à grandir ensemble et à s'entraîner pour faire honneur à leur clan, car la guerre de clans faisaient rage... tout du moins jusqu'à ses 24 ans. Oui deux décennies s'étaient écoulées depuis, deux décennies remplies d'affrontements, de souffrances, une vie des plus ardues. Jusqu'à ce beau jour où les deux clans les plus influents du pays du Feu décident de mettre un terme à tout ça. Les Uchiha & les Senju, les croiser était la chose que N'IMPORTE QUEL ninja mentalement capable souhaitait éviter ! Même ce clan de fiers combattants au sang chaud ne pouvait pas nier la puissance incommensurable de ces deux là. Ces deux géants du pays menaient la guerre, au fond même s'il s'agissait d'une lutte entre tous les clans, il y avait surtout le côté Uchiha & le côté Senju ! Signant un traité de paix inattendu, ils créèrent une alliance qu'ils nommeront Konoha, réalisant le rêve de paix de beaucoup de personnes. D'autres clans profitèrent de l'occasion pour les rejoindre et ainsi mettre leur prospérité à l'abri, les Sarutobi & les Shimura, les Aburame, les Nara, et bien vite les Inuzuka également. Il n'en était que normal, tous étaient épuisés de mener une vie si dure, cette nouvelle création était l'innovation qui créait un réel tournant dans l'histoire du monde shinobi. S'installant avec les autres au village de la Feuille, ils bénéficièrent comme les autres de leur propre quartier où ils pouvaient habiter, rapidement instaurer un établissement consacré aux soins pour leurs animaux, en d'autre termes, prendre leurs marques dans le nouveau monde.

Quatre longues années se sont écoulées depuis son arrivée, aujourd'hui fervent défenseur de la Feuille, Kegawa & Yukimaru vivent leurs vies pleinement sous l'oeil bienveillant du Hokage qui rassurait toute la population. Aussi, il est également le grand frère d'une petite fille, Shippo, et d'un petit garçon, Naiji. Combien de temps encore durerait cette paix presque utopique ? Le futur ne faisait pas partie des priorités de cet homme profitant principalement de son présent tout en nourrissant secrètement une haine immense pour son père & son frère aîné traître.

١ PSEUDO :
١ AGE DU JOUEUR : 16 ans
١ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Bro' <3
١ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Avec les yeux.
١ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Régulièrement présent
١ Votre (vos) personnage(s) préféré(s) dans le manga : Kiba, Deidara, Hidan, Darui, Asuma, Sakon/Ukon, Kabuto, Shikamaru, Shino, Neji, Chojuuro, Kankuro, Gaara, Suigetsu, Gengetsu, Mangetsu, Kurama, Shukaku, Ônoki, Madara, Kakashi, Sasori... Je continue ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jōnin de Konoha
avatar
Jōnin de Konoha
Messages : 7
Date d'inscription : 12/08/2014

Fiche du Shinobi
Rang:
DC:

MessageSujet: Re: Suigyoku no Yajuu, Kegawa INUZUKA | Terminé Jeu 29 Jan - 9:09

Fiche terminée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur en chef| The Lost Avenger |
avatar
Administrateur en chef
| The Lost Avenger |

Messages : 382
Date d'inscription : 17/06/2014
Localisation : In your mind.

Fiche du Shinobi
Rang: S
DC:

MessageSujet: Re: Suigyoku no Yajuu, Kegawa INUZUKA | Terminé Dim 1 Fév - 3:06


L'évaluation












× L'heure du jugement est arrivée ♪ ×


Bienvenue sur le forum, tu as dit ''bro'' comme référence, on se connaîtrait par hasard? (iwa baby bro? o:)

Les +
- C'est assez prenant ta fanoc de raconter les choses, tu possèdes ton style bien à toi et je dois t'avouer que j'ai bien aimé.

- Ton prologue, si je peux appeler ça, ainsi, était assez long, ça pourrait à la limite être négatif, mais je crois qu'il nous a permis de bien nous mettre dans le bain pour la suite.

- Ton histoire est faite pour le forum, tu parles de notre contexte et t'y intègres très bien, ça, j'adore.

Les -

- Tu ne fais pas une pléthore de fautes, mais fait tout de même attention, j'ai décelé plusieurs erreurs de pluriel et de participe passé, ce n'est pas majeur comme problème, mais ça peut déranger légèrement la lecture parfois^^

- Le début de ton histoire est très détaille, cependant la fin est plutôt expéditive, tu laisses de gros trous sans qu'on sache vraiment ce qui s'est passé, c'est dommage.

Verdict

Bon, tu demandes le rang B, malgré les points négatifs que j'ai mentionné, je crois que tu pourras y remédier facilement INRP, voilà pourquoi je te souhaite bon rp, tu es officiellement validé rang B de Konoha!

La Suite

Maintenant que tu es validé, tu peux enfin passer à la suite des choses! Voici quelque liens qui te seront des plus utiles pour poursuivre ton aventure parmi nous!

-Avant de partir au combat, tu pourras faire ta fiche technique ICI

-Une fois le tout fait, si tu n'as pas de partenaire avec qui rp, tu peux en faire la demande ICI

-Quand le rp sera terminé, tu pourras le faire corriger et ainsi avoir ton expérience en faisant une demande ICI

-Après cela, si tu veux, tu pourras venir te détendre ICI et ICI

-Finalement, si tu as des questions, ne te gènes pas et viens les poser ICI




Bigboss
©Chk Marvel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Suigyoku no Yajuu, Kegawa INUZUKA | Terminé

Revenir en haut Aller en bas

Suigyoku no Yajuu, Kegawa INUZUKA | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chapitre Deuxième: Avant de Partir à l'Aventure :: Les Présentations des Membres :: Konoha-